Teaser Image

M-Sport World Rally Team

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  GBR
Fondé en: 2006
Directeur: Malcolm Wilson
Pilote: Sébastien Ogier, Ott Tänak, Elfyn Evans
Pneumatiques: Michelin

A savoir :

Depuis le retrait de Ford au terme de la saison 2012, la présence de l’Ovale Bleu est assurée par la structure britannique M-Sport.

Créée par l’ancien pilote d’usine Malcolm Wilson, M-Sport a été choisi pour s’occuper du programme de Ford en Championnat du Monde des Rallyes dès 1997. En 16 saisons, deux titres constructeurs ont été gagnés en 2006 et 2007.

En plus de sa propre équipe, M-Sport fournit également les Fiesta RS WRC d’autres écuries.

Malgré le départ de Ford, la saison 2013 a été couronnée de succès avec une place de vice-champion du monde pour Thierry Neuville.

En 2014, M-Sport aligne un duo alliant la jeunesse à l’expérience. Après deux ans chez Citroën, Mikko Hirvonen retrouve sa précédente équipe, et fait équipe avec le jeune Gallois Elfyn Evans, qui réalise sa première saison complète à ce niveau.

Des deux, c’est Evans qui se met le plus souvent en évidence. Hirvonen éprouve plus de difficultés à retrouver son niveau passé et annonce, en fin de saison, qu’il arrête sa carrière.

Evans est de nouveau aligné pour une saison complète en 2015, au côté de l’Estonien Ott Tänak, qui revient au sein de l’équipe avec laquelle il avait roulé en 2012.

Wilson opte pour une stratégie différente en 2016 avec le retour de Mads Østberg – qui avait déjà roulé au sein de la structure entre 2011 et 2013 – et l’arrivée du Français Éric Camilli, un pilote sur lequel Wilson mise beaucoup et à qui il prédit un bel avenir.

Si la firme britannique décroche des podiums en Suède et au Mexique, la saison se montre globalement décevante et les cartes sont rebattues avant la saison 2017. Wilson rappelle Tänak pour qu’il s´installe au volant de la nouvelle Fiesta RS WRC.

Alors que le doute règne concernant l’identité du deuxième pilote, la stupeur est de mise quand Volkswagen annonce son retrait du WRC, plaçant le quadruple Champion du Monde, Sébastien Ogier, sur le marché des transferts. L´opportunité est trop belle pour M-Sport, et Wilson ne la laisse pas passer, afin de constituer une équipe impressionnante, avec le Français en chef de file.

After Ford’s withdrawal from the WRC at the end of 2012, the ongoing presence of the Blue Oval in the championship has been down to its former rally partner, British-based preparation firm M-Sport.

Established by ex-factory team driver Malcolm Wilson, M-Sport was selected to run Ford’s World Rally Championship programme in 1997, and achieved considerable success over the next 14 years, including two manufacturers’ titles in 2006 and 2007.

Apart from its own team, M-Sport also runs cars for private teams and individuals, which is why Fiesta RS world rally cars are such a common sight on entry lists.

Despite Ford’s exit, 2013 proved to be a successful one for M-Sport, with Thierry Neuville taking one of its Fiesta RS world rally cars to second place in the drivers’ championship.

In 2014, M-Sport featured a line-up that blended youth with experience. After two years at Citroen, Mikko Hirvonen made a return to the team with which he enjoyed the bulk of his success, while Welsh youngster Elfyn Evans got his first season at rallying’s top class.

Of the two, it was Evans who excelled, while Hirvonen failed to re-discover his earlier form and announced his retirement at the final round.

Evans returned for a second season in 2015, this time alongside Estonian youngster Ott Tänak, who made a comeback to the team he last drove for in 2012.

Wilson opted for a different strategy in 2016, with the return of Mads Østberg - a Fiesta RS WRC driver between 2011 and 2013 - and French newcomer Eric Camilli. There were podium finishes in Sweden and Mexico, but a generally disappointing season meant another driver shuffle was on the cards for 2017, when Wilson again recalled Tänak to the squad to pilot the all-new Fiesta World Rally Car.

Who should partner Tänak was being finalised when Volkswagen ended its WRC programme - unexpectedly releasing four-time world champion Sébastien Ogier onto the driver market. The timing couldn´t have been better for M-Sport, who successfully wooed the Frenchman, completing its most exciting and capable line-up for years.

Social media

Wales Rally GB