Le debriefing de l'Espagne :
2e partie

Dans la seconde partie de notre analyse du RallyRACC Catalunya - Rally de España, nous nous attardons sur les petites phrases et les retournements de situation tout en nous demandant si Hyundai pourrait engager un cinquième pilote l'an prochain.

Le tournant du rallye
Le rallye s'est joué samedi matin, dès la première spéciale du jour. El Montmell marquait le passage de la terre à l'asphalte. Nous nous attendions à une redistribution des cartes et Kris Meeke le prouvait en se montrant 3"3 plus rapide que le reste du peloton.

Dès l'ES7, le Britannique et sa Citroën C3 marquaient donc leur territoire en passant de la troisième place aux commandes du rallye avec 9"1 d'avance sur Sébastien Ogier. Un écart s'avérant irréversible.

La phrase du rallye
Souvent nommé dans la catégorie "À oublier" cette saison, Kris Meeke nous pardonnera certainement de le faire apparaître dans deux catégories cette semaine !

Dans la foulée de sa deuxième victoire de la saison, le Britannique intériorisait le Rocky Balboa sommeillant en lui pour répondre aux critiques et démontrer une fois de plus sa détermination. « Le nombre de genoux mis à terre est moins important que le nombre de fois où l’on se relève. Et j’ai l'ai fait à plusieurs reprises dans ma carrière… »

Bouleversant.

La frayeur du rallye
Si le rallye est déjà un sport extrême, l'ambiance dans le parc d'assistance montait d'un cran cette année avec les cris de terreur provenant de la nouvelle attraction de Port Aventura : Red Force.

Offrant l'accélération la plus verticale et la plus haute d'Europe, elle met cinq secondes à atteindre 180 km/h et 112 mètres d'altitude. Tout cela à deux pas du parc d'assistance. Une présence impossible à oublier, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Vous ne le croirez pas
Au cœur de la saison des transferts, les rumeurs les plus folles circulent au sujet de l'avenir des pilotes. Avant d'être en Catalogne, Sébastien Ogier - champion du monde en titre - semblait avoir trois options pour 2018 : M-Sport, Citroën ou une retraite anticipée.

À Salou, un quatrième choix est apparu. Hyundai tenterait d'attirer Sébastien Ogier dans l'une de ses i20 alors que l'équipe a déjà quatre pilotes sous contrat l'an prochain. Est-ce vrai ? Nous le saurons bientôt.

Video: Good WRC service park viewing spot

Video

More News