Rallye du Portugal :
Au cœur du parc d'assistance

Voici quelques clichés en provenance du parc d'assistance de Matosinhos. Mercredi, les concurrents ont fait un pas de plus vers la première manche européenne sur terre de la saison : le Vodafone Rally de Portugal.

Les Lusitanos de Hyundai
Ce week-end, Hyundai évoluera à domicile... Ou presque ! L'équipe compte neuf ressortissants de la péninsule ibérique au sein de son organigramme, dont Rui Nuñes, l'ingénieur en chef de Thierry Neuville. Le contingent portugais s'est clairement faite ressentir !

Tournage chez M-Sport 
L'un des défis les plus emblématiques de l'épreuve est la bosse de Fafe au programme du dimanche (voir ci-dessous). Un atterrissage un peu trop brutal peut mettre à terme prématuré au rallye... Parlez-en à Quentin Gilbert !

Les équipes font donc tout leur possible pour renforcer les voitures. Comment faire pour atterrir sur une roue et s'en sortir indemne ? Massimo Carriero de l'équipe M-Sport Ford a tout dit à WRC TV. Retrouvez ce reportage dès ce week-end !

Michelin met la gomme !
Ce mercredi était bien rempli pour l'équipe chargée de monter les pneus Michelin. Située au cœur du parc d'assistance, celle-ci s'est occupée des pneumatiques du week-end pour des douzaines de concurrents, dont 14 en WRC... Et rien que pour ces derniers, il fallait fournir 24 pneus tendres et 16 pneus durs à chacun !

Le leader du WRC 2 passé à la loupe
Au Portugal, le mercredi est le jour des vérifications techniques. Les voitures subissent un examen approfondi pour s'assurer de leur conformité au règlement technique du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Nous avons suivi la Skoda de Pontus Tidemand, le leader du WRC 2. La Fabia R5 a été menée au cœur d'un des halls d'Exponor pour toute une batterie de tests : poids, dimensions, éclairage, vérifications moteur et scellés... Avant de recevoir le feu vert pour ce week-end.

Mads Østberg retrouve Citroën
Après sa pige au Rallye de Suède en février dernier, Mads Østberg retrouve le volant d'une C3 WRC aux côtés de Kris Meeke et de Craig Breen. Le Norvégien revient également sur les terres de sa première victoire en WRC (2012)... Avec une C3 immaculée qui l'attend tout près de l'hospitalité !

Video

More News