ES2 : Paddon prend la tête au Portugal

Hayden Paddon (Hyundai i20 Coupé) a remporté la première spéciale de la journée. Le Néo-Zélandais prend du même coup les commandes du Vodafone Rally de Portugal.

Infos spéciale : ES2

ES2 : Viana do Castelo 1, 26,70 km 
La spéciale a été rallongée de 10,9 km par rapport à l’an passé pour augmenter la difficulté. C’est la spéciale la plus rapide de la journée, sur laquelle on trouve beaucoup de terre meuble. Elle débute sur une surface sablonneuse avant d’arriver sur des pavés au km 4,6. Il y a également de nombreux changements de surface et la route se rétrécit dans la seconde portion avec des virages serrés à travers les arbres.

Paddon, qui était troisième hier soir après la (courte) spéciale, a été plus rapide que Jari-Matti Latvala d’une petite seconde. Au classement général, il devance le Finlandais de 2,4 secondes.
 
« J’étais vraiment concentré sur mon pilotage, j’ai roulé proprement. Il n’y avait pas beaucoup d’adhérence. La route était propre en grande partie mais j’étais trop timide lorsque la surface devenait sablonneuse », a déclaré Paddon
 
Tous les pilotes se sont plaints du manque d’adhérence. La spéciale, proche de la foncière espagnole, était propre au départ mais elle est devenue progressivement humide. Les pilotes qui bénéficiaient d’un ordre de départ plus lointain ont eu plus de mal a trouver de l’adhérence.
 
Kris Meeke terminait la spéciale 2/10e de arrière la Toyota Yaris de Latvala. Le Nord-Irlandais perdait un peu d’aérodynamique sur l’avant de sa Citroën C3 mais restait de bonne humeur. « J’avais un bon rythme et la voiture semble bien fonctionner. Quand la voiture marche, le pilote est heureux ! » a-t-il dit.
 
Ott Tänak et Craig Breen se sont classés au quatrième rang à égalité alors que Mads Østberg complète le top 6 sur sa Ford Fiesta. Østberg, en tête de rallye avec Neuville hier soir, recule au quatrième rang.
 
Neuville, qui vise une troisième victoire consécutive, était perplexe quant à sa performance. Le Belge ne termine qu’en douzième position à près de 13 secondes du meilleur temps. «  J’ai eu un bon feeling et je pensais avoir fait un bon temps mais je ne sais pas pourquoi ça n’a pas marché. Je suis toujours prudent le premier jour au Portugal, je garde une marge de sécurité. » a-t-il déclaré.

Rendez-vous sur WRC+ pour retrouver les caméras embarquées et les reportages du Vodafone Rally de Portugal

VIDEO

More News