FIA

“Travaux d’Hercule”
pour les équipages Volkswagen

Jost Capito, directeur du programme WRC de Volkswagen, estime que ses trois pilotes seront désavantagés par leur position dans l’ordre de départ au début du Rallye du Mexique.

Advertising

Les spéciales mexicaines sont réputées pour le balayage qui s'opère à chaque passage de voiture, sur l’épaisse couche de terre recouvrant les routes.

Le règlement portant sur l’ordre de départ ayant été modifié avant la saison 2014 du WRC, les positions pour la première journée se basent sur le classement du championnat du monde. Cela place les pilotes Volkswagen Jari-Matti Latvala, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen respectivement premier, deuxième et quatrième.

« Nos équipages vont être soumis à de vrais travaux d’Hercule, » a  déclaré Jost Capito, directeur de Volkswagen Motorsport. « Leur position en tête du championnat du monde les pousse à ouvrir la route. »

« Malgré cet énorme handicap, je suis persuadé que Jari-Matti, Sébastien et Andreas nous sortiront quelques tours de magie dont ils ont le secret, et finiront, je l’espère, par surprendre leur monde ! »

Vainqueur du Rallye du Mexique l’année dernière, Ogier estime que les spéciales qui composeront la première étape, vendredi dans les collines entourant León, seront déterminantes pour la victoire.

« Je suis certes mieux loti que Jari-Matti, mais moins bien que ceux qui partiront derrière moi. Je devrai donc faire de mon mieux le premier jour, de façon à ne pas obérer mes chances de victoire trop vite, » a-t-il déclaré.

Video