FIA

Interview Sébastien
Ogier

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont retrouvé le chemin de la victoire à l’occasion du Rallye du Mexique.

Advertising

Ce 18e succès de leur carrière WRC leur permet de reprendre la tête du championnat du monde, avec trois points d’avance sur leurs coéquipiers chez Volkswagen, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila.

Voici ce qu’Ogier avait à dire au sujet de sa victoire :

Votre seul objectif en venant ici était de gagner, vous devez être satisfait d’y être parvenu ?
SO : « Bien sûr, c’est très satisfaisant pour moi. Jeudi, en conférence de presse, je vous ai dit que j’avais un seul objectif sur ce rallye : gagner. On y est arrivé et j’en suis très heureux. Ce qui est important, c’est de féliciter toute l’équipe. La Polo a été fantastique. Tout s’est bien passé, aucun problème, elle a été solide et rapide. Un grand merci à tout le monde. Julien et moi avons bien géré la course et on est passé assez tôt en tête. On était deuxièmes dans l’ordre de départ et puis on a commencé à contrôler le rallye. Jari-Matti aussi a fait du bon boulot et, au final, on a offert un doublé Volkswagen et, pour ma part, j’ai décroché ma 18e victoire. »

Le week-end était difficile, mais vous semblez avoir disputé un rallye presque parfait. Dans la dernière épreuve, vous avez même décroché votre 250e victoire de spéciale !
SO : « Ca n’a pas été si facile. On s’est fait une chaleur samedi après-midi. C’était un passage délicat et ça glissait beaucoup. Ca n’était pas une erreur de ma part, mais il y avait des pierres sur la trajectoire et j’étais à la limite en terme de vitesse. Il ne s’agissait pas d'un endroit très large et je n’ai pas pu l’éviter. Ce sont des choses qui arrivent tout le temps ici. Je ne me souviens pas d’un Rallye du Mexique sans pierres sur les routes. »

Vous avez remporté la Power Stage et vous arriverez au Portugal en tant que leader du championnat. Samedi soir, vous disiez à Jari-Matti que vous ne marqueriez pas les trois points et que vous le laisseriez balayer la route au Portugal. Il ne vous a pas cru et il avait raison ! Est-ce que vous aviez prévu d’aller chercher le maximum de points ?
SO : « J’y ai vraiment réfléchi. Je suis malin et je voulais tirer profit de chaque situation. J’ai vraiment envisagé d’utiliser cette option. Et puis j’ai pensé qu’il pourrait pleuvoir au Portugal et que ce serait un avantage d’ouvrir la route. Je me suis aussi dit que perdre quatre points ici serait peut-être un peu stupide. J’y ai réfléchi. Clairement, je n’ai pas peur d’ouvrir la route et j’espère le prouver au Portugal. »

Video