FIA

Mexique – Compte à rebours :
Les spéciales

Les organisateurs du Rallye du Mexique ne cachent pas leur volonté de proposer les spéciales les plus longues possible et de définir le parcours le plus compact du WRC.

Advertising

Cette année, ils ont indéniablement atteint ce double objectif. En effet, quatre spéciales dépasseront les 43 km et les 22 ES au programme couvriront 399,93 km des 1038 km de course. Les secteurs chronométrés formeront donc 39% du parcours total du rallye.

Tracée dans les rues de Guanajuato, la première ES sera disputée jeudi soir sur une distance de 1001m. Un chrono, certes, court, mais qui promet une ambiance de folie. Il sera en effet disputé dans la foulée d’une cérémonie de départ très colorée, devant des dizaines de milliers de spectateurs qui se masseront dans les rues de cette ville classée par l’UNESCO.

Au cours de ce chrono, les voitures passeront dans les tunnels souterrains d’une ancienne mine d’argent, avant une glissade à pleine vitesse les menant à l’arrivée.

Vendredi, l’action sera concentrée à proximité de Guanajuato et comportera deux passages sur la spéciale répondant au doux nom de El Chocolate. D’une longueur de 44,03 km, elle atteindra le point culminant du rallye, à 2781m d’altitude… soit l’équivalent de 1519 Sébastien Ogier empilés les uns sur les autres !

Cette journée comportera également deux courts passages sur Parque Bicentenario, près de Silao, et se terminera par deux runs sur la Super Spéciale tracée sur le circuit de León.

Samedi, les concurrents auront rendez-vous avec le « gros morceau » du rallye car l’étape comportera plus de 170 km de spéciales. Elle sera disputée à l’ouest et inclura un passage le matin sur les 53,69 km d’Otates.

Jari-Matti Latvala décolle en 2013

Dans l’après-midi, cette ES sera réduite à 43,06 km et baptisée Otatitos. La distance restante formera El Brinco, du nom du fameux saut en descente qui la caractérise, et sera retransmise en direct à la télévision. L’étape se terminera par deux nouveaux passages sur le circuit de León.

Avec ses 55,92 km, la spéciale de Guanajuatito sera au programme de dimanche. Plus longue épreuve dans l’histoire du rallye, elle formera la grande majorité des 80,22 km de la journée. Beaucoup des routes parcourues ce jour-là auront déjà été au programme la veille.

Le chrono de Guanajuatito sera précédé par un double passage sur le circuit de León et suivi par un second passage sur El Brinco. Cette ES fera office de Power Stage et mettra en jeu des points bonus pour les trois pilotes les plus rapides.

La spéciale urbaine de León ne sera pas au programme, mais la ville accueillera le parc d’assistance. Pour la première fois, celui-ci sera déplacé hors des murs du Poliforum.
 

Video