FIA

Advertising

Gilbert au volant d’une WRC :
"Un plaisir indescriptible"

Son podium au Touquet dépasse les attentes de Quentin Gilbert, qui y disputait sa première course au volant d’une World Rally Car.

Advertising

Au volant d’une Citroën C4 WRC, le Français et son copilote Renaud Jamoul ont décroché la deuxième place du Rallye du Touquet, première manche du championnat de France. Ils ont par ailleurs remporté six spéciales.

Fort d’une séance d’essais réalisée en début de mois en France, le leader du championnat WRC3 s’est immédiatement montré rapide au volant de la C4. Il a en effet signé le troisième chrono de la première spéciale, à 3” du multiple champion de France des rallyes terre, Jean-Marie Cuoq (C4 WRC), et à 6”7 de son adversaire en WRC2, Julien Maurin (Ford Fiesta WRC).

Descendu à la huitième place suite à une crevaison sur la deuxième spéciale, il a été auteur d’une belle remontée. Alors qu’il s’était hissé à la deuxième position, un problème d’embrayage l’a empêché de poursuivre sa progression le dernier jour.

« Pour une première participation au volant d’une World Rally Car, c’est un résultat dont nous osions à peine rêver ! » a déclaré Gilbert. « Pour moi, la C4 est vraiment une voiture à part, car ce modèle dominait le WRC avec Sébastien Loeb lorsque je disputais mes premiers rallyes ! »

« Me retrouver à son volant m’a procuré un plaisir indescriptible, et je me suis senti de plus en plus à l’aise au fil des spéciales. Tout en estimant avoir encore une grande marge de progression, j’avais vraiment le sentiment de dominer la voiture. »

La prochaine apparition de Quentin Gilbert en WRC est prévue pour le Rallye du Portugal (3-6 avril).

Advertising