FIA

Pologne : l’avis des pilotes

Le retour du Rallye de Pologne au Championnat du Monde des Rallyes de la FIA a été salué par des commentaires très positifs de la part de deux des pilotes qui y ont pris part.

Advertising

C’était la première fois depuis cinq ans que cette épreuve apparaissait au calendrier du WRC et les organisateurs avaient à cœur qu’elle soit appréciée.

Organisé par une équipe remaniée, le rallye s’est déroulé sans accroc à la seule exception de deux spéciales annulées vendredi en Lituanie, les routes étant trop dégradées après le premier passage.

Elfyn Evans est l’un des pilotes les moins expérimentés du plateau WRC et il a apprécié ce LOTOS 71st Rally Poland.

« Une fois que je suis entré dans le rythme, j’ai apprécié le rallye. Les spéciales sont incroyablement rapides et, quand vous avez un bon feeling, le pilotage procure un véritable plaisir. »

Les organisateurs voulaient que le Rallye de Pologne ait un impact positif sur le WRC

« L’épreuve en elle-même a bien fonctionné. C’est dommage que l’on ait dû manquer deux spéciales vendredi, mais globalement c’était bien organisé. J’espère que l’on aura l’opportunité de revenir l’année prochaine. »

Sébastien Ogier, Champion du Monde en titre et vainqueur de l’épreuve, voit un potentiel intéressant dans ce rallye, malgré l’annulation de spéciales et un programme allongé à quatre jours.

« On a parlé du programme, un peu fou, avec beaucoup de liaisons, » a-t-il dit. « Je pense que le rallye manquait de rythme parce qu’on a beaucoup attendu et qu’on était très fatigués après avoir fait autant de kilomètres en routier. »

« Mais je pense que les spéciales en elles-mêmes sont vraiment belles et le public est génial. Il y a un bon potentiel pour en faire un très beau rallye. »

Ogier, qui avait déjà disputé l’épreuve en 2009 sur une Citroën C4 WRC, s’est dit impressionné par les conditions des spéciales polonaises de cette année.

« Il y avait beaucoup moins de coupes qu’en 2009. A l’époque, le sol était très meuble et les routes très creusées dans la seconde boucle. Cette année, ça allait plutôt bien. Certaines portions étaient difficiles mais c’était toujours un vrai plaisir de piloter dans la seconde boucle. »

Video

More News