FIA

Advertising

L’histoire du casque
de Kris Meeke

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi le casque de Kris Meeke avait ce look ? Nous avons interrogé le pilote Citroën pour tout savoir. Et nous avons appris beaucoup de choses…

Le point de départ

« Il y a un gars près de chez moi, à Belfast, qui a fait du super boulot en peignant mes casques l’année dernière. Au début de la saison, je lui ai donné une photo de la Citroën et je lui ai demandé de me proposer quelque chose qui ressemble à la voiture. Il peut faire des finitions laquées ou mates, je savais donc qu’il ferait quelque chose de sympa avec ces différentes textures. »

Pas de demandes particulières

« Je n’ai jamais eu de designer personnel pour mes casques. Je ne pense pas que ça ait un impact quelconque sur les chronos ou sur les résultats des rallyes ! A partir du moment où c’est joli et où ça va avec ce que je dois faire, c’est bon pour moi. La seule chose que j’ai demandée c’est qu’un drapeau soit discrètement inclus dans le dessin. Il l’a mis sur l’une des bandes qui entourent le casque. »

Un détail utile

« J’aime que les choses soient jolies et fassent un peu penser à la course. Quand le designer a vu le logo d’Abu Dhabi sur ma voiture, il a eu une idée cool. Il a dit : “Pourquoi est-ce qu’on ne ferait pas ressortir l’emblème d’Abu Dhabi au sommet du casque avec une peinture à la feuille d’or 24 carats ?” J’ai été épaté ! Je pense que c’est un super détail et c’est sympa que ce soit au sommet du casque, ça ne risque pas d’être ébréché. »

Les autres pilotes

« Certains autres pilotes du championnat ont été impressionnés en voyant le casque. Le gars qui a peint le mien a ensuite travaillé sur ceux de Khalid [Al Qassimi, coéquipier de Meeke chez Citroën] et de Craig Breen [pilote privé en WRC]. Il sait clairement ce qui fonctionne ou pas sur un casque, c’est un véritable artiste. »

Garder de la place

« J’ai gardé de la place sur le micro, sur le devant du casque, au cas où quelqu’un veuille y voir son nom. Tout le monde me dit toujours : “Pourquoi cet espace est-il blanc et vide ?” Je réponds que je garde de la place au cas où. On ne sait jamais, un sponsor pourrait arriver… »

More News

Advertising