Tänak s'exprime sur l'incident d'Ogier

Après avoir rendu la carte de pointage à Sébastien Ogier lors d'un final palpitant au Rally Italia Sardegna, Ott Tänak motive son geste en invoquant des raisons de sûreté.

Julien Ingrassia, le copilote de Sébastien Ogier, avait accidentellement oublié sa carte de pointage en quittant le point de contrôle de l'ES19. Sans ce sésame, le duo pouvait ainsi se voir refuser le départ de la Power Stage. 
 
Sébastien Ogier aurait alors pu faire demi-tour pour récupérer le précieux document, mais Ott Tänak craignait un accident sur le routier. L'Estonien décidait alors de le prendre dans sa Toyota Yaris pour le remettre au champion du monde en titre sitôt arrivé au regroupement.

« C’était un geste de prévention », expliquait-il pour justifier son geste. « La route était très étroite et un commissaire courait avec la carte en main. Si Sébastien Ogier avait fait demi-tour pour la récupérer, je ne voulais pas risquer une collision frontale avec lui. C’était plus simple de lui rapporter. »

Ott Tänak a endommagé le système de refroidissement de sa Toyota Yaris sur une compression.

Grâce à l'esprit sportif d'Ott Tänak, le duo de l'équipe M-Sport Ford World Rally Team pouvait pointer au départ de la dernière spéciale du rallye. Néanmoins, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia écopaient d'une amende de 10 000 € et d'une pénalité de points avec sursis pour avoir reçu une aide extérieure selon les commissaires.

De son côté, l'Estonien connaissait un week-end frustrant. Troisième de l'épreuve, il avait dû abandonner dans la dernière spéciale du vendredi après qu'une grosse compression sur le museau n'endommage le système de refroidissement de sa Toyota Yaris WRC.

« J’ai beaucoup appris de ce week-end difficile », confiait-il. « Nous devons comprendre ce qu’il s’est passé. Pourquoi et comment ? Il faut éviter cela à l’avenir, mais les sensations étaient bonnes. Nous sommes très rapides, il n'y a plus qu’à être réguliers. »

Reparti en Rally-2, Ott Tänak parvenait à remonter au huitième rang à l'arrivée. Malgré ce résultat, l'Estonien estimait que les points perdus lui coûtaient cher dans sa conquête du titre : « On ne sait jamais, mais d’un point de vue réaliste, le titre n’est plus à notre portée. »

Video

More News