FIA

En bref : Australie /
Essais / Chardonnet

Ce qu’il faut retenir dans l’actualité du WRC :

Lancement du Rallye d’Australie : Chris Atkinson et Hayden Paddon ont mis de côté leur rivalité pour participer au lancement du Coates Hire Rally Australia au Sydney Harbour.

Atkinson (Australien) et Paddon (Néo-Zélandais) seront tous deux au volant d’une Hyundai i20 WRC pour la dixième manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, qui sera disputée autour de Coffs Harbour du 12 au 14 septembre.

La seule apparition d’Atkinson au volant de la Hyundai à ce jour remonte au Rallye du Mexique, en mars. C’est la première fois depuis 2006 qu’il participe au Rallye d’Australie et il prévoit que sa rivalité historique avec Paddon se retrouve à la fois sur les routes et au sein du public.

« Je m’attends à une grosse bagarre et à voir une forte rivalité entre spectateurs australiens et néo-zélandais, » a-t-il annoncé.

L’heure des essais : Hyundai et Volkswagen profitent de la pause estivale pour préparer la seconde moitié du championnat.

Cette semaine, Thierry Neuville et Juho Hänninen ont pris le volant de la Hyundai i20 pour arpenter des routes de forêts finlandaises et ainsi préparer le Neste Oil Rally Finland (31 juillet - 3 août), huitième manche du championnat.

Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen ont quant à eux testé une Volkswagen Polo R en Allemagne en vue de l’ADAC Rallye Deutschland (22 - 24 août), neuvième round de la saison.

Sébastien Chardonnet prépare la Finlande en Estonie

Echauffement en Estonie : Afin de préparer le Neste Oil Rally Finland, Sébastien Chardonnet a rejoint d’autres pilotes du championnat du monde sur la liste des engagés au Rallye d’Estonie.

Le Français pilotera sa Citroën DS3 R5 durant ces trois jours de course, du 17 au 19 juillet. Il retrouvera certains de ses adversaires en WRC 2 : Ott Tänak, Martin Kangur et Karl Kruuda.

Sander Pärn, leader du Drive DMACK Fiesta Trophy, et son rival Max Vatanen seront eux aussi en action sur les spéciales estoniennes.

15 chronos sont au programme, pour un total de 235 km. Fluides et rapides, les routes du Rallye d’Estonie constituent une préparation parfaite pour l’épreuve très rapide qui attend les concurrents du WRC en Finlande.

More News