FIA

Interview :
Kris Meeke

Kris Meeke sera de retour en Finlande, la semaine prochaine, sur l’épreuve qui l’avait vu débuter en Citroën DS3 WRC l’année dernière.

Cette course avait eu un goût amer pour le Nord-Irlandais qui s’était approché d’un top 5 avant de faire des tonneaux à deux spéciales de l’arrivée. Cette sortie de route avait mis un point d’interrogation à la suite de sa carrière en WRC.

Avant de retourner en Finlande pour des essais en fin de semaine, Kris s’est entretenu avec wrc.com au sujet de cette épreuve, de son expérience l’an passé et de la façon d’aborder cette course. 

Q : Quels souvenirs gardez-vous du Rallye de Finlande 2013 ?
KM :« Je pense que j’ai vraiment saisi cette opportunité. Je savais que c’était un coup unique sur l’une des épreuves les plus difficiles et les plus rapides du WRC. Comme je n’avais pas fait un rallye depuis deux ans, c’était un vrai défi. Mais si j’avais fait un rallye consciencieux pour terminer quelque part dans le top 10, je pense que ça ne m’aurait pas ouvert d’autres portes. J’avais vu Chris Atkinson profiter de la même offre au Mexique. Il avait terminé sixième et n’avait pas eu d’autres propositions. Je devais donc oublier la prudence. Malheureusement, ça s’est terminé dans le dernier kilomètre du second passage dans Ouninpohja. Mais je m’étais préparé à jouer ma chance. Cette fois, j’en avais fait suffisamment avant de sortir. »
 
Q : C’est la première fois que vous allez refaire un rallye que vous avez déjà disputé avec la DS3. Est-ce une occasion d’attaquer davantage ?
KM : « Disons que j’espère que cette connaissance du terrain va me permettre d’être plus en confiance. Je voudrais être plus proche des leaders. Pour être régulièrement devant, il faut que tout devienne naturel. J’espère juste qu’avoir fait un Rallye en Finlande avec la DS3 va me donner l’expérience suffisante pour augmenter mon niveau. Par le passé, nous avons vu que lorsque les pilotes disputaient leur seconde saison, tout commençait à se mettre en place. J’espère que ce sera aussi le cas pour moi. »

Q : Quel est votre objectif en Finlande ?
KM : « Je vais rouler comme je le sens. J’avoue que j’aimerais terminer sur le podium mais vais-je vraiment me battre pour ce résultat ? Je pense que je vais plutôt rouler sur mon propre rythme et j’espère que ça me permettra de faire un bon résultat. »

Q : D’autres rallyes que vous connaissez déjà se profilent en fin de saison. Est-ce que ce sera une occasion d’en gagner un ?
KM: « Gagner un rallye pour ma première saison complète en WRC serait un accomplissement exceptionnel. Je suis déjà monté sur le podium à deux reprises. La prochaine marche est à la deuxième place. Mais je veux surtout continuer à progresser. Je pense que je suis encore loin de mon réel potentiel. J’espère, avec l’accumulation de rallyes, que tout va se mettre en place. Je veux gagner des rallyes et je veux devenir Champion du Monde. Alors je ne vais pas arrêter de repousser les limites tant que je n’aurai pas atteint ces objectifs. »

More News