FIA

Le point à la mi-saison :
Mikko Hirvonen

Après Sébastien Ogier, nous nous intéressons aux performances de Mikko Hirvonen. Voyons comment s’est déroulée la première moitié de saison du pilote du M-Sport World Rally Team, au volant de sa Ford Fiesta RS WRC.

On attendait beaucoup du retour d’Hirvonen chez M-Sport. Après deux saisons sans relief chez Citroën, auréolées d’une seule victoire, il était l’heure pour lui de prendre un nouveau départ.

Par le passé, Hirvonen a remporté quatorze rallyes avec l’équipe de Malcolm Wilson, dont deux au volant d’une Fiesta WRC. Puisqu’il pilote cette année la dernière évolution de la Fiesta, beaucoup pensaient qu’il serait comme un coq en pâte.

Hirvonen a décroché la deuxième place du Rallye du Portugal

Mais, après les sept premières manches de la saison, Hirvonen reste bloqué au cinquième rang de la hiérarchie mondiale. La première moitié de son championnat a été marquée par divers problèmes, notamment deux pannes d’alternateur, des soucis de notes et un spectaculaire incendie.

Outre une deuxième position au Portugal, ses meilleurs résultats sont des quatrièmes places. Le Finlandais s’est régulièrement montré trop lent, ce qui s’avère être une énigme pour de nombreuses personnes… à commencer par Hirvonen lui-même, à qui il manque la confiance nécessaire pour s’imposer.

Mikko espère vivre une seconde moitié de saison beaucoup plus convaincante, qui lui permettrait de prouver au monde entier qu’il a encore le potentiel pour régulièrement se battre aux avant-postes. Hirvonen et sa Fiesta ont le potentiel pour gagner, mais il faut encore beaucoup travailler pour y parvenir.

Le top
C’est sur le Rally Portugal qu’Hirvonen a affiché tout son potentiel. Leader le vendredi, il est parvenu à accrocher la deuxième place finale. Même s’il n’a pas pu fendre l’armure de Sébastien Ogier, cette performance était le signe d’une véritable progression pour Hirvonen. Les 18 points qu’elle lui a rapportés lui ont redonné le sourire.

Le flop
En sept participations au Rally Italia Sardegna, le Finlandais avait signé une victoire et cinq deuxièmes places et abonné une fois. C’est donc l’épreuve sur laquelle on pouvait s’attendre à le voir briller. Mais sa Fiesta WRC est partie en feu sur une route de liaison, le privant de tout espoir d’enrichir son palmarès en Sardaigne. Comme sa voiture, il était détruit.

Mikko Hirvonen gallery

More News