FIA

Advertising

Nandan : On pourra juger la i20
au Portugal

Michel Nandan, patron du team Hyundai, estime que le rythme de la i20 WRC ne pourra pas être jugé avant le Rallye du Portugal, au programme en avril.

Advertising

Pour différentes raisons, les trois premières manches du WRC – Monte-Carlo, Suède et Mexique – sont des rallyes particuliers. D’après Nandan, l’épreuve terre classique qui sera disputée au Portugal représentera la première opportunité de porter un jugement fiable sur la vitesse de la voiture.

« On ne peut pas véritablement juger les performances de la i20 sur ces trois premiers rallyes, parce que les conditions météo y jouent un rôle très important et que tout peut arriver. Nous nous efforçons plutôt d’engranger les kilomètres afin d’améliorer notre fiabilité. Concernant les performances pures, il sera facile de voir où nous nous situons au Portugal, » indique-t-il.

Hyundai a connu le mois dernier un retour difficile en WRC, Thierry Neuville et Dani Sordo ayant tous deux été contraints à l’abandon sur la première étape du Rallye Monte-Carlo. Pour Michel Nandan, le Rallye de Suède est un nouveau départ.

La Hyundai de Juho Hänninen sur le shakedown du Rallye de Suède

« Cette année, tous les rallyes seront comme un nouveau départ ! » sourit-il. « Le Monte-Carlo ne s’est pas très bien passé pour nous. Nous espérions au moins couvrir un peu plus de kilomètres. Nous avons donc le même objectif pour la Suède : finir le rallye et récolter plus d’informations. »

« C’est dommage que la météo ne soit pas idéale. Les spéciales pourraient s’avérer plus difficiles et un peu plus cassantes, ce qui n’est pas à prendre à la légère. Ce sera probablement un peu plus dur pour notre voiture. »

« Nous étions un peu inquiets à l’idée de courir sur la neige. C’est pourquoi nous avons été au nord de la Finlande en décembre. Nous y avons trouvé une excellente neige et nous en étions ravis. Et puis nous arrivons ici et voilà les conditions que nous avons ! »

Advertising