FIA

Advertising

Le Rallye de Finlande
fait peau neuve

L’itinéraire du Rallye de Finlande est complètement chamboulé cette saison et seules quatre des spéciales disputées en 2013 sont conservées. La course fait par ailleurs son retour dans le centre ville de Jyväskylä et Ouninpohja est raccourcie.

Advertising

Au programme du 31 juillet au 3 août, la huitième manche du championnat du monde s’élancera une nouvelle fois un jeudi. En revanche, elle sera rallongée d’une journée, puisque pour la première fois depuis plusieurs années, elle prendra fin le dimanche.

L’itinéraire annoncé par les organisateurs prévoit la disparition des spéciales tracées le plus au sud, dans la région de Lahti, au profit d’autre courues au centre du pays.

Jusqu’à présent disputée en lever de rideau, sur l’hippodrome de Killeri, la Super Spéciale est elle aussi abandonnée. Elle est remplacée par l’ES de Harju, courue sur surface mixte et passant sur des routes du centre-ville. C’est un grand retour pour cette spéciale, qui n’a plus été au programme depuis 16 ans.

Harju est prévue à la fois jeudi et vendredi, mais sa position précise dans l’itinéraire n’a pas encore été établie.

« Ces dernières années, le retour de Harju a été plus réclamé que celui de toutes les autres spéciales réunies, » a expliqué Kari Nuutinen, assistant du directeur de la course. « C’est une spéciale de rêve, tracée au cœur de la ville. »

Ouninpohja a marqué la fin de la course de Craig Breen en 2012

Considérée comme le morceau de bravoure de la saison, Ouninpohja est au programme vendredi. Dans un format réduit à 20,50 km, elle prend le nom de Kakaristo.

« Organiser la longue spéciale de Ouninpohja a été un immense défi à relever. Ce changement nous facilite en quelque sorte la tâche, tout en nous permettant de conserver le chrono préféré du public, » a ajouté Nuutinen, qui a confirmé que la célèbre intersection de Kakaristo resterait au programme.

L’étape finale, au programme le dimanche, voit le retour de Ruuhimäki, une ES précédemment utilisée pour le shakedown et les qualifications. Son saut, situé près de l’arrivée, est un autre temps fort attendu par les spectateurs. Le second passage sur cette spéciale fera office de Power Stage.

Les 26 spéciales composent un itinéraire de plus de 360 km.