Le WRC 2017 en chiffres

Douze mois, treize manches, un Champion du Monde... Et nous pourrions continuer longtemps. En fait, nous l'avons fait.

Grâce à l'aide de notre reporter à l'arrivée des spéciales, Julian Porter - plus connu sous le pseudonyme @The_Rally_Guru sur Twitter - nous passons la saison 2017 au crible des chiffres. De quoi briser tous les blancs au moment du repas de Noël ! 

6. Par six fois, Craig Breen s'est classé cinquième cette saison.

135. C'est en secondes le plus grand écart de l'année entre le vainqueur et son plus proche rival. Il s'agissait de l'avance de Sébastien Ogier sur Jari-Matti Latvala au Rallye Monte-Carlo.

4. Thierry Neuville a remporté 4 rallyes, plus que quiconque en 2017.

19 podiums pour M-Sport World Rally Team. Aucune autre équipe n'a fait mieux.
 
24. L'avance (en points) de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia au championnat des pilotes et des copilotes. 

78. Le nombre total de victoires en WRC cumulées par Sébastien Ogier (40), Jari-Matti Latvala (17), Thierry Neuville (6), Kris Meeke (5), Andreas Mikkelsen (3), Ott Tänak (2), mais aussi Mads Østberg, Dani Sordo, Hayden Paddon, Esapekka Lappi et Elfyn Evans (1 chacun). De retour en 2018, Sébastien Loeb a atteint ce chiffre à lui tout seul.

Notre calculatrice préférée chez WRC TV : Julian Porter.

56 spéciales remportées par Thierry Neuville, 26 de plus que son plus proche rival.

54. M-Sport a dû attendre 54 rallyes entre la Grande-Bretagne 2012 et le Monte-Carlo 2017 pour retrouver la plus haute marche du podium.

18 ans ont séparé les deux victoires de Toyota en WRC entre la Chine 1999 et la Suède 2017.

18 secondes perdues par Kris Meeke et Paul Nagle dans un parking mexicain.

10 pilotes différents ont signé un scratch lors de l'ADAC Rallye Deutschland, un record cette année.

6 leaders différents aux Vodafone Rally de Portugal et Rally Italia Sardegna, les rallyes les plus ouverts de la saison.

11 changements de leader durant le Rallye de Pologne, plus qu'à n'importe quel autre rallye.

3 nouveaux vainqueurs en WRC. En 2017, Ott Tänak, Esapekka Lappi et Elfyn Evans l'ont emporté pour la première fois. Il faut remonter à 1993 pour retrouver un tel chiffre.

17 ans d'attente pour voir un Britannique s'imposer à domicile. En 2017, Elfyn Evans a enfin succédé à Richard Burns (2000).

7 vainqueurs différents cette saison.

17 ans. L'âge de Kalle Rovanperä quand il est devenu le plus jeune pilote de l'histoire du WRC à entrer dans les points au Kennards Hire Rally Australia.

26 pilotes ont inscrit des points en WRC en 2017.

13 pilotes différents ont mené un rallye WRC cette saison.

126,16 km/h. La plus haute vitesse moyenne de l'année, établie par Esapekka Lappi lors de sa victoire au Rallye de Finlande.

Video

More News