FIA

Advertising

Neuville galvanisé
par ses fans

Thierry Neuville a expliqué que la présence de nombreux compatriotes belges sur les routes de l’ADAC Rallye Deutschland a contribué à le motiver, alors qu’il allait décrocher sa première victoire en WRC.

Neuville considère la manche allemande du Championnat du Monde des Rallyes FIA comme son épreuve à domicile et ses fans ne s’y sont pas trompés. Ils ont traversé la frontière en masse pour venir l’encourager et ont notamment contribué à animer dimanche l’arrivée de la dernière spéciale, Grafschaft.

« Dans les spéciales, il y avait des drapeaux belges et des fans belges partout, » a commenté le pilote. « C’était génial de courir dans cette ambiance, devant un tel public. C’est proche de chez moi, parce que je suis né à 80 km de Trèves. »

« C’est encore plus génial de remporter ma première victoire WRC sur ce rallye, en présence des membres de ma famille qui m’ont soutenu ces six dernières années, dans les bons moments et les moments difficiles. Ca fait plaisir de voir tout le monde croire en notre performance. »

Thierry Neuville saute de joie sur le podium allemand

Neuville est passé de la troisième à la première place dans la dernière étape, quand Jari-Matti Latvala et Kris Meeke sont partis à la faute alors qu’ils étaient aux commandes. Il s’agit de la première victoire de Hyundai en WRC. Elle est d’autant plus remarquable que la i20 du pilote belge a été malmenée à la veille du départ, une sortie de route dans le shakedown lui ayant valu six tonneaux.

« Je pense qu’il va nous falloir un peu de temps pour vraiment réaliser ce que l’on a fait. Je savais que ce serait difficile parce que nos adversaires sont très forts sur asphalte, mais on a vécu un week-end fantastique. »

« Samedi, j’ai attaqué fort, sans commettre d’erreurs. J’ai juste gardé la voiture sur la route en conservant une trajectoire propre et en faisant le meilleur choix de pneus possible grâce à de très bonnes informations météo. Je suis vraiment désolé pour Kris et Jari-Matti, qui sont partis à la faute, » a-t-il ajouté.

Les mécaniciens ont travaillé pendant 18 heures pour réparer la voiture de Neuville et lui permettre de prendre le départ malgré son accident. Ce n’est qu’en découvrant les images qu’il a réalisé la violence de cette sortie.

« Quand j’ai vu la vidéo après coup, j’ai réalisé à quel point on avait eu de la chance. En réalité, dans la voiture c’était plutôt atténué. Mais quand j’ai vu les images, j’ai dit : “J’ai de la chance d’être au départ”. Je n’avais encore jamais fait six tonneaux… Peut-être que ça a tout remis en place dans ma tête ! »

VIDEO

Advertising