FIA

Advertising

Rallye de Finlande :
Live #6

Etape 2 : Vendredi – ES9 Pihlajakoski 2 (14,51 km)

Utilisée pour la dernière fois dans les années 1980, cette spéciale mélange les portions rapides et les secteurs techniques. Elle débute par une route large, dans une zone historique protégée. Sur les 9,6 premiers kilomètres, on retrouve les routes typiques de la Finlande, très rapides, avant que la spéciale ne se rétrécisse vers la fin.

Thierry Neuville a été écarté du Neste Oil Rally Finland, la cage de sécurité de sa Hyundai i20 ayant été endommagée dans son accident de la matinée.

C’est lors du premier passage dans Pihlajakoski que le pilote belge a subi cet impact, après avoir glissé dans un point de freinage. Le choc a arraché l’aileron arrière de sa voiture et Neuville a eu du mal à aller au bout de la boucle sans cette aide aérodynamique.

Henning Solberg a calé

En examinant la voiture à son retour au parc pour l’assistance de la mi-journée, les responsables techniques de la FIA ont identifié des dégâts sur les arceaux de sécurité et Neuville n’est pas reparti. Hyundai espérait réparer la voiture pour qu'elle rejoigne la course en Rally 2 demain, néanmoins les dégâts sont trop importants et le pilote n’ira pas plus loin.

C’est Sébastien Ogier qui s’est montré le plus rapide sur cette spéciale, à une vitesse moyenne de 130,66 km/h. A un dixième du Français, Kris Meeke a signé le deuxième temps, devançant Jari-Matti Latvala d’une demi-seconde.

Martin Prokop a cassé une roue arrière dans une glissade et endommagé la géométrie de sa suspension. Quant à Henning Solberg, c’est en calant qu’il a perdu du temps.

Craig Breen s’est fait une très grosse chaleur en rencontrant ce qu’il a décrit comme « le plus gros élan de la terre. » « Il a presque fini sur mon capot ! » a-t-il ajouté.

More News

Advertising