FIA

Latvala vient à bout du stress
et s’impose en Finlande

Pour la première fois en quatre ans, c’est un pilote local qui remporte le Rallye de Finlande. Dans une fin de course à suspense, Jari-Matti Latvala a su gérer son émotion et ainsi confirmer sa victoire à domicile.

Advertising

Alors qu’il a dominé la majeure partie du rallye, disputé sur quatre jours, un problème de freins a hypothéqué les chances de victoire de Latvala samedi après-midi. Affichant une détermination sans faille, il s’est finalement imposé avec 3”6 d’avance sur son coéquipier Sébastien Ogier.

Conscient du manque de succès des pilotes locaux sur les dernières éditions de cette épreuve, alors que le rallye constitue une véritable passion nationale en Finlande, Latvala était galvanisé par le soutien de ses fans. Dès l’arrivée de la spéciale de Ruuhimäki, son père était parmi les premiers à venir le féliciter.

« Cette victoire a été très difficile à décrocher, » a-t-il commenté. « J’avais des sensations fantastiques au volant, mais hier lorsque j’ai connu ce problème de freins je me suis retrouvé dans une position difficile. J’ai bien failli voir la victoire s’envoler, cependant je me suis battu. Aujourd’hui j’étais nerveux, mais j’ai réussi à me ressaisir. »

Un superbe podium pour Kris Meeke

Fort de 13 victoires sur les 19 premières spéciales, Latvala s’est constitué une avance de 31” au cours des trois premières journées de course. Alors qu’il avait déjà admis sa défaite, Ogier a saisi sa chance lorsque le Finlandais a cassé un étrier de frein sur une route abîmée. L’écart entre eux s’est alors réduit à quelques secondes.

Aujourd’hui Ogier a dû se contenter de la deuxième place, à laquelle il a ajouté le maximum de points sur la Power Stage. A cinq manches de la fin de la saison, il possède désormais 44 unités d’avance sur Latvala au championnat.

Kris Meeke a peut-être disputé le meilleur rallye de sa carrière et se voit récompensé par la troisième place. Il s’agit du troisième podium du Nord-Irlandais cette saison.

« Un podium sur le plus grand des rallyes, c’est un résultat assez spécial. Ceci dit, on est encore loin d’être parfaits. Tout le week-end, Jari-Matti a incarné la perfection du pilotage sur ces routes. Tant que je ne serai pas à son niveau et que je ne serai pas en mesure de remporter un rallye, je vais continuer à essayer d’atteindre la perfection, » a commenté le pilote Citroën.

Sixième place pour Hänninen sur Hyundai i20

Andreas Mikkelsen conserve la troisième place au championnat en ralliant l’arrivée du Rallye de Finlande à la quatrième place. Au volant de sa Polo, le Norvégien a concédé plus d’une minute à Meeke. Mikko Hirvonen termine cinquième sur Fiesta RS, au terme d’un week-end qui s’est avéré frustrant pour lui, ancien vainqueur de l’épreuve.

Des problèmes de direction assistée ont privé aujourd’hui Hayden Paddon (Hyundai i20) de la sixième place. Juho Hänninen (Hyundai i20) et Elfyn Evans (Ford Fiesta RS) ont tous deux pris l’avantage sur le Néo-Zélandais. Henning Solberg (Ford Fiesta RS) et Karl Kruuda complètent le top 10.

Le seul abandon majeur du jour est celui de Craig Breen. Un atterrissage violent après un saut important lui a valu de fortes douleurs dans le dos après le premier passage dans Ruuhimäki ce matin, ce qui l’a contraint à renoncer.

Kruuda s’impose en WRC 2, tandis que Teemu Suninen - qui avait décroché son volant grâce à un concours - remporte les honneurs en WRC 3. En JWRC, la victoire revient à Martin Koci.

More News

VIDEO