FIA

Advertising

Latvala prend le contrôle
du Rallye de Finlande

Une performance parfaite a permis cet après-midi à Jari-Matti Latvala de creuser son avance en tête du Neste Oil Rally Finland.

Durant la boucle matinale, le Finlandais avait ajouté plus de quatre secondes à l’avantage qu’il s’était constitué hier. Mais c’est la série de victoires qu’il a signée après l’assistance de la mi-journée qui lui a valu le gain le plus marquant, ce qui lui permet de terminer cette deuxième journée avec une marge de 19”7 sur son plus proche poursuivant au classement général.

« J’ai attaqué très fort et pris de très gros risques. J’étais détendu et j’avais de bonnes sensations, et c’est généralement quand je suis détendu que je produis mes meilleures performances, » a commenté Latvala, qui s’était fait une chaleur ce matin dans un fossé, sans conséquences.

Les spéciales ultra rapides de la Finlande permettent également à Kris Meeke de se montrer sous son meilleur jour. Le pilote Citroën a placé sa DS3 au deuxième rang au détriment de Sébastien Ogier, qui rétrograde à la troisième place. L’écart entre eux est ce soir de 1”6.

Une bonne journée pour Kris Meeke, qui conserve la 2ème place

Vainqueur d’une épreuve ce matin, le pilote nord-irlandais réalise ce qui est à ce jour sa meilleure performance de la saison. Quant à Sébastien Ogier, premier à prendre la route, il a hérité du désagréable rôle de « balayeur » alors que le soleil a asséché les routes.

« C’était un après-midi frustrant, » a admis le Français. « Mais je suis quand même content de ce que j’ai fait et heureux d’en finir avec mon rôle de balayeur. »

Derrière le trio de tête, la bagarre fait rage entre Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R), Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) et Mads Østberg (Citroën DS3). Hirvonen a eu l’avantage durant la majeure partie de la journée, jusqu’à un tête-à-queue. Cela a permis à Østberg de se hisser au classement, désormais de plus en plus en confiance grâce aux changements de réglages effectués depuis hier.

C’est toutefois à Mikkelsen qu’est revenu le dernier mot en fin de journée. Le Norvégien compte 1”2 d’avance sur Østberg et 1”9 supplémentaires sur Hirvonen.

Hayden Paddon a affiché un bon rythme, malgré une Hyundai i20 manquant d’huile. Il occupe la septième position devant Elfyn Evans (Fiesta RS), Juho Hänninen (Hyundai i20) and Craig Breen (Fiesta RS).

Juho Hänninen et son copilote Tomi Tuominen tentent de réparer leur voiture après un tonneau

Juho Hänninen occupait la quatrième place jusqu’à l’ES6, où une crevaison puis un tonneau lui ont coûté une minute. Par la suite, des problèmes de direction assistée ont freiné sa remontée.

Thierry Neuville a arraché le becquet arrière de sa i20 en partant en glissade dans la première spéciale du jour. En difficulté sans cette aide aérodynamique, il a néanmoins réussi à rallier l’assistance de la mi-journée. Mais sa cage de sécurité étant endommagée, il a été contraint de renoncer.

Robert Kubica est parti à la faute au bout de 1,6 km ce matin, endommageant la suspension avant-gauche de sa Fiesta RS. Martin Prokop est lui aussi sorti de la route cet après-midi. Quant à Michal Solowow, il n’a pas été en mesure de quitter le parc d’assistance à la mi-journée, à cause d’une fuite de son moteur.

L’avant-dernière étape se courra samedi et promet d’être aussi longue que celle d’aujourd’hui. Les pilotes repartiront à 7h pour deux boucles identiques de cinq spéciales, couvrant 130,36 km chronométrés. Retour au parc fermé à 21h51.

More News

VIDEO

Advertising