Mäkinen dit merci au WRC 2

Quadruple Champion du Monde et team principal de Toyota Gazoo Racing, Tommi Mäkinen estime que la pyramide menant au plus haut niveau du rallye mondial a aidé les jeunes Finlandais Esapekka Lappi et Teemu Suninen à développer leur talent.

Les deux jeunes pilotes ont defrayé la chronique il y a quelques semaines lors du Neste Rally Finland. À 26 ans, Lappi a remporté sa première victoire en WRC, alors qu'il ne s'agissait que de sa quatrième apparition au volant de la Toyota Yaris WRC. Quant à Teemu Suninen (23 ans), il tenait bon la deuxième place jusqu'à ce qu'il ne commette une erreur dans l'avant-dernière spéciale. Il terminait tout de même quatrième, non sans avoir impressionné les observateurs pour son second rallye avec la Ford Fiesta WRC.

Tommi Mäkinen - le team principal de Toyota Gazoo Racing - estime que le temps passé par ces deux pilotes en WRC 2 les a aidés à développer leur talent et leur expérience, avant de passer à la vitesse supérieure en pilotant des World Rally Cars.

Teemu Suninen et Esapekka Lappi ont tous deux brillé en WRC 2.

"Le futur est brillant pour Esapekka et Teemu. Cela signifie également que la réglementation actuelle est très bonne", eplique Mäkinen. "Le WRC 2 constitue une excellente plateforme d'apprentissage pour les jeunes pilotes. Je trouve que la formule est vraiment idéale et j'espère que la FIA gardera de la stabilité dans cette réglementation, sans faire trop de changements. C'est un peu comme le Groupe N il y a quelques années, mais en bien mieux."

Du haut de ses 24 victoires en WRC, Mäkinen est bien placé pour observer l'évolution de Lappi - le Champion WRC 2 en titre - au sein de l'équipe Toyota. Mais il fait preuve de prudence lorsqu'il s'agit d'évoquer de nouveaux succès d'ici la fin de la saison.

"Nous avons vu qu'il était prometteur en Sardaigne et en Pologne. La première fois qu'il s'est assis dans la voiture, j'étais déjà certain qu'il pourrait créer la surprise en Finlande", affirme Mäkinen. "Je ne suis pas certain qu'il soit capable de gagner n'importe où, mais gagner en Finlande signifie qu'il a déjà gravi une ou deux marches de plus."

Video

More News