Loeb attendu sur la terre

Après un essai de la voiture sur asphalte hier, Sébastien Loeb pourrait poursuivre son évaluation de la voiture sur terre.

Accompagné de Daniel Elena, le nonuple Champion du Monde de 43 ans a pu essayer la C3 WRC. Organisé en Alsace, le test lui a permis de rouler sur asphalte mouillé et sec.

Le duo a fourni des informations précieuses à Citroën Racing et Yves Matton a confirmé que l'expérience pourrait être reconduite sur la terre.

Dans la mesure où l'Espagne, la Grande-Bretagne et l'Australie se déroulent sur cette surface, le travail de Loeb pourrait apporter un surcroit de compétitivité à Citroën. De quoi finir la saison mieux qu'elle n'a commencé !

Loeb a apporté des informations précieuses à Citroën lors de sa première journée d'essais.

"Pour le moment, il n'y a rien de décidé mais je pense qu'il serait intéressant de faire une séance sur terre", a déclaré le team principal de Citroën Racing à wrc.com. "Nous verrons si c'est possible. Il est assez occupé avec le rallycross et le rallye-raid."

Après l'annonce de cet essai - juste avant le départ du Neste Rally Finland - des spéculations laissaient entendre que Loeb pourrait être engagé en course dès 2017. Yves Matton a déclaré que ce ne serait pas le cas cette saison, mais rien ne semble exclure un retour ultérieur.

Le nonuple Champion du Monde a apprécié son premier contact avec la génération 2017 des WRC.

"Il n'y a aucun plan pour qu'il fasse un rallye en 2017. Je pense qu'il faut que nous connaissions d'abord ses objectifs. Pour le moment, la seule étape suivante envisageable est un test sur terre."

Avant cela, les données collectées par Loeb pourraient être utiles à Kris Meeke, Craig Breen et Andreas Mikkelsen, qui défendront les couleurs de l'équipe lors de l'ADAC Rallye Deutschland (17-20 août).

"Ce qu'a fait Seb ce matin était très intéressant et cela nous sera très utile s'il pleut en Allemagne. Nous manquons encore d'expérience dans ces conditions", poursuit Matton. "Nous allons étudier comme toujours la météo pour la semaine prochaine, pour voir si nous pourrons utiliser ce qu'il a fait sous la pluie. Son retour était très intéressant et sa connaissance technique a été précieuse."

Video

More News