FIA

Quelle est votre Subaru Impreza
WRC préférée ?

Subaru Poll

Quelle est votre Subaru Impreza WRC préférée ?

L’Impreza fut le plus bel outil de promotion de Subaru. Ses victoires ont permis à la marque japonaise de passer d’un relatif anonymat au statut de légende du Championnat du Monde des Rallyes.

Depuis leurs débuts en 1993 et jusqu’à leur dernier engagement officiel en 2008, les voitures bleues et jaunes et le son de leur 4 à plat ont envouté les fans de sport mécanique dans le monde entier.

Mais quelle Subaru Impreza du Championnat du Monde des Rallyes vous a le plus marqué ? C’est ce que nous cherchons à découvrir avec ce sondage.

Choisissez votre préféré parmi les cinq que nous avons sélectionnées. Et si vous pensez que nous en avons oublié une, dîtes le nous sur notre page Facebook WRC

Colin McRae et Derek Ringer : Tour de Corse 1995

Impreza 555 Groupe A : l’originale
L’Impreza 555 développée par Prodrive a été présentée en 1993. Comme celle qu’elle remplaçait (Legacy), elle misait sur un moteur compact et léger, un châssis équilibré et des suspensions pseudo MacPherson aux quatre coins. La première victoire tombait lors du Tour de Corse 1994. Mais la plus belle récompense arrivait en 1995 avec les titres constructeurs et pilotes pour Colin McRae. En 1996, elle permettait à Subaru de terminer à la deuxième place du championnat.
Signe distinctif : la première Impreza à recevoir des jantes dorées

Piero Liatti et Fabrizia Pons : Sanremo 1997

Impreza WRC97 : la première World Rally Car
L’Impreza WRC97 a remplacé l’Impreza 555. Elle fut la première machine créée selon la nouvelle réglementation technique World Rally Car. Le WRC autorisait des modifications majeures, dont la largeur de la voiture, la géométrie de la suspension, le développement du moteur et l’aérodynamique. La WRC97 s’est imposée dès ses débuts lors du Monte-Carlo 1997 grâce à Piero Liatti. Sept autres victoires offraient un troisième titre des constructeurs à Subaru.
Signe distinctif : l’aileron arrière à deux étages

Richard Burns et Robert Reid : Nouvelle-Zélande 2001

Impreza WRC2001 : quatre portes pour Richard Burns
La WRC2001 était le fruit d’une remise à plat complète du design de l’Impreza. Cette nouvelle homologation avait été imaginée plus d’un an avant avec la WRC2000, une voiture similaire à la WRC99 qu’elle remplaçait mais qui était 80 % nouvelle. En 2001, la seconde phase du projet fut terminée lorsque les composants mécaniques – dont la nouvelle transmission semi-automatique développée par Prodrive – ont été installés au cœur d’une nouvelle carrosserie à quatre portes. Ce modèle permettait à Richard Burns de devenir Champion du Monde des Rallyes.
Signe distinctif : Prodrive avait décidé de se passer des phares du modèle de série pour les remplacer par quatre ampoules sur fond noir.

Petter Solberg et Phil Mills : Allemagne 2003

Impreza WRC2003 : la spéciale Solberg
L’Impreza WRC2003 fut le résultat d’un développement commun entre Prodrive et les équipes de Subaru basées au Japon. Les deux entités ont mis au point un nouveau moteur, un arceau, une carrosserie et un nouvel ensemble aérodynamique. Durant la saison 2003, Petter Solberg cumulait quatre victoires et remportait le titre pilotes.
Signe distinctif : l’aileron arrière avec six ailes verticales

Petter Solberg et Phil Mills - Nouvelle-Zélande 2008

Impreza WRC2008 : la dernière
Encore une remise en cause totale du design de l’Impreza WRC. La berline est abandonnée en faveur d’une carrosserie à cinq portes. La nouvelle voiture fait ses premiers essais en décembre 2007 et apparaît en compétition lors de l’Acropole 2008. Sa deuxième place en Grèce sera le meilleur résultat de cette voiture. Huit épreuves plus tard, Subaru annonçait la fin de son programme en WRC.
Signe distinctif : un style totalement innovant après quinze années de berline