FIA

Quatrième victoire au Portugal
pour Ogier

En remportant aujourd’hui sa quatrième victoire en cinq ans sur le Rallye du Portugal, Sébastien Ogier creuse son avance au championnat du monde.

Au volant de sa Volkswagen Polo R, le Français s’est imposé avec 43”2 d’avance sur Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS). Il s’agit du meilleur résultat du Finlandais cette saison. Mads Østberg, sur Citroën DS3, complète le podium, à 29”2 d’Hirvonen.

Grâce à sa victoire dans la Power Stage, Ogier a marqué le maximum de points. Après les quatre premières manches de la saison, il compte donc 29 unités de marge au championnat du monde. Cette victoire est par ailleurs la huitième consécutive pour Volkswagen, qui égale ainsi le record établi par Citroën en 2011.

« J’adore courir au Portugal et cette victoire est la quatrième que je décroche ici en cinq départs au volant d’une WRC, » a commenté Ogier. « J’ai eu une belle bagarre contre Mikko pendant la majeure partie du rallye. J’ai bien géré les pneus sur chaque spéciale disputée hier après-midi et ça a fait la différence. Pour épargner mes gommes, j’ai évité d’attaquer comme un dingue. »

Mikko Hirvonen s'est montré très régulier

S’il a ouvert la route durant l’étape de vendredi, Ogier a limité sa perte de temps sur des routes où portions sèches et boueuses n’ont eu de cesse de s’alterner. Il a pris la tête hier matin et s’est montré imbattable durant l’après-midi, dont il a remporté toutes les épreuves.

Sur des routes qui s’asséchaient peu à peu, le Français a su tirer la quintessence de ses pneus tendres. Avec des gommes plus dégradées que celles de son adversaire, Hirvonen n’a pas été en mesure de tenir son rythme.

Hirvonen et Østberg ont tous deux affiché une belle régularité durant ce rallye. Le Norvégien s’est installé sur le podium suite à l’accident subi hier par Ott Tänak, jusqu’alors impressionnant au volant de sa Fiesta RS.

Andreas Mikkelsen a pris un départ prudent, souhaitant regagner en confiance après être sorti de la route au Mexique. Il a évité les ennuis et a peu à peu élevé son rythme, jusqu’à prendre l’avantage sur Henning Solberg ce matin pour placer sa Polo R au quatrième rang.

Mads Østberg s'est classé troisième avec sa Citroën DS3

Martin Prokop a rallié l’arrivée en sixième position, après avoir battu Thierry Neuville dans la dernière spéciale. Auteur d’un tête-à-queue, le Belge a perdu plus de 30 secondes avec un arbre de transmission cassé sur sa Hyundai i20.

Victime de plusieurs crevaisons, Juho Hänninen s’est classé huitième. Les pilotes WRC2 Nasser Al-Attiyah et Jari Ketomaa complètent le top 10.

Plusieurs accidents ont marqué le début de rallye, contraignant Kris Meeke et Robert Kubica à un abandon définitif et écartant Jari-Matti Latvala de la course à la victoire. Ce matin, c’est Dani Sordo qui a quitté l’épreuve, victime d’une casse d’arbre de transmission quelques centaines de mètres après avoir quitté le parc d’assistance.

Le championnat prend désormais la direction de l’Amérique du Sud pour y disputer le Rallye d’Argentine du 8 au 11 mai.

Video