FIA

Advertising

Østberg change de style
avec la DS3 WRC

Mads Østberg estime gagner en vitesse en changeant son style de pilotage pour s’adapter à la DS3 WRC.

Advertising

Il a beau occuper actuellement la troisième place du championnat Pilotes, le Norvégien a eu un peu de mal à s’adapter à la DS3 WRC pour disputer cette année sa première saison avec le Citroën.

Après avoir piloté ces trois dernières années une Fiesta du team M-Sport, Østberg tente de prendre ses marques en expérimentant un nouveau style de pilotage destiné à lui faire gagner en compétitivité.

« J’essaye vraiment de m’adapter à la voiture. J’ai couru en Fiesta ces trois dernières années et le passage à Citroën représente un changement assez important, »
a-t-il expliqué à wrc.com.

« J’ai essayé de faire en sorte que la voiture (la DS3 WRC) me corresponde mieux, tout en continuant à la piloter en glissade, comme je le faisais avec la Fiesta. Mais j’ai compris que ça n’était pas si simple et que la Citroën fonctionnait d’une façon complètement différente. »

Østberg a par conséquent essayé d’adopter des réglages assez similaires à ceux qu’utilisait Sébastien Loeb à l’époque où il dominait le championnat avec la DS3. Le set-up de Loeb se veut plus neutre en matière de tenue de route, ce qui oblige désormais Østberg à freiner plus droit et plus loin à l’approche des virages.

« On pilote beaucoup plus avec l’avant de la voiture et avec le sous-virage, » a expliqué Østberg. « La voiture est beaucoup plus stable et, en freinant à fond pour entrer dans les virages, les roues avant ont la pression qu’il faut pour le passer. »

« C’est un pilotage un peu particulier pour moi et je ne cesse de progresser. Je deviens de plus en plus rapide. »

Østberg espère que le Rallye d’Argentine sera disputé par temps sec, car la baisse d’adhérence sur sol humide rendrait plus difficile le travail qu’il mène sur son style de pilotage.

Advertising