FIA

Une gestion des pneus
déterminante pour Ogier

Sébastien Ogier, vainqueur du Rallye du Portugal, estime que sa capacité à gérer ses pneus s’est avérée déterminante dans son succès sur les routes de l’Algarve.

Advertising

Durant la majeure partie du rallye, le Français a roulé en pneus tendres Michelin. Il a pris l’avantage sur Mikko Hirvonen samedi après-midi en réussissant à peu abimer ses gommes sur un sol de plus en plus sec et abrasif.

Les pneus d’Hirvonen ont en revanche été assez usés par cette boucle de trois spéciales, ce qui a permis au pilote Volkswagen de se creuser une confortable avance.

« Ca n’a pas été facile. Mikko m’a mis sous pression, en particulier le premier jour. Ce qui a fait la différence c’est la gestion des pneus, l’un de mes points forts. Ensuite on a pu se détendre un peu, » a expliqué Ogier.

Après la première journée complète de course, c’est la Ford Fiesta RS d’Hirvonen qui occupait la tête, le Finlandais ayant tiré profit dans l’après-midi d’un choix de pneus tendres alors qu’Ogier roulait en durs. Finalement, le pilote Volkswagen a estimé que l’économie de ses gommes soft lui avait été profitable après coup.

Sébastien Ogier (à droite) et son copilote Julien Ingrassia

« On n’a pas été très intelligents avec les pneus, mais finalement ça n’était pas si mal parce qu’on a pu les utiliser pus tard dans le rallye. J’étais vraiment surpris de voir qu’on restait en soft pendant toute la course. Quand c’est comme ça, normalement je suis plutôt bon et j’arrive à les économiser pour en tirer profit, » a-t-il déclaré.

« Samedi, la plupart des spéciales étaient sèches, mais le pneu tendre restait la meilleure option. J’ai entendu nos gars de la vidéo dire que je n’étais pas trop agressif dans les spéciales, juste très propre. C’est exactement ce que j’essayais de faire, » a ajouté Ogier.

Durant la cérémonie du podium, dimanche, Ogier a reçu son poids… en huile d’olive ! Un cadeau original de la part des organisateurs.

Video