FIA

Pärn signe sa première victoire
en DMACK Trophy

Sander Pärn a remporté la première manche du Drive DMACK Fiesta Trophy, disputée à l’occasion du Rallye du Portugal. Une course riche en suspense puisqu’elle a connu cinq leaders, mais c’est l’Estonien qui a eu le dernier mot dans l’intense bagarre menée en Algarve.

Advertising

Pärn s’est hissé au premier rang ce matin, suite à l’abandon du leader précédent, Quentin Gilbert. Le Français a été impliqué dans un accident de la route sur la liaison menant à la première spéciale du jour.

Durant cette dernière étape, Pärn s’est opposé à Tom Cave. Le Britannique a profité d’un mauvais départ de l’Estonien dans l’ES15 pour prendre l’avantage pour 0”4. En haussant le ton dans le dernier chrono, Pärn a fini par s’imposer, avec une avance finale de 20”8.

Epargné par les soucis pour sa première apparition en championnat du monde, le Belge Ghislain de Mevius a rallié l’arrivée, à plus de trois minutes du leader.

Pour les débuts de cette nouvelle formule de promotion – où chacun possède une Ford Fiesta R2 préparée par M-Sport et équipée de pneus DMACK – la fin de course s'est avérée mouvementée.

C’est l’Espagnol José Suarez qui s’est emparé de la tête jeudi soir, lors de la Super Spéciale de Lisbonne. Marius Aasen a pris les devants lorsque le rallye a pris ses quartiers dans les collines de la Serra do Caldeiro, avant de casser une suspension.

Sander Pärn (à droite) et son copilote James Morgan

Yeray Lemes et José Suarez ont bataillé durant toute l’étape de samedi, avant de devoir tous deux abandonner dans Santana da Serra. Lemes a été le premier à se retirer, roue arrachée. Quant à Suarez, il a fini sa journée dans un profond fossé après avoir coupé un virage. Ces événements ont permis à Gilbert de passer en tête, une position qu’il a perdue ce matin suite à l’accident subi sur le routier.

Pärn est alors passé en tête, tandis que Suarez remontait à la quatrième position. L’Espagnol a marqué cinq points supplémentaires grâce à ses victoires de spéciales, ce qui lui permet d'occuper la deuxième place au championnat.

Max Vatanen, fils du champion du monde 1981 Ari Vatanen, faisait partie des favoris à l’entame du rallye. Auteur de deux meilleurs temps en début de course, il a fini la première journée en partant en tonneaux. Samedi il a été victime d’un accident de la route, puis il a une nouvelle fois été contraint à l’abandon aujourd’hui dans une sortie de route.

Retrouvez les résultats, les classements du championnat et toute autre information sur  drivedmack.com

Video