FIA

Advertising

Réduction des coûts pour les
essais des nouvelles voitures

Pour tester les voitures 2015, les équipes vont pouvoir profiter de nouvelles règles portant sur les essais.

Advertising

De nouvelles mesures visant à réduire les coûts vont permettre aux constructeurs de tester les voitures 2015 en même temps que celles de cette année, sans entamer leur quota annuel de jours d’essais.

L’année prochaine marquera le début d’un nouveau cycle d’homologation pour les World Rally Cars. Les équipes sont tombées d’accord l’année dernière pour rallonger la durée d’utilisation des voitures actuelles de douze mois et la porter jusqu'à fin 2014.

Les équipes disposent de 42 jours d’essais par an pour tester les voitures actuellement engagées. Grâce à ces nouvelles règles, elles peuvent rallonger une séance pour travailler sur les voitures 2015, sans que les jours supplémentaires ne soient décomptés de ce quota.

Ces propositions ont été acceptées lors du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, réuni à Marrakech, afin d’épargner aux constructeurs la dépense de séances d’essais spécifiquement dédiées aux nouvelles voitures.

Très avancée sur sa WRC 2015, Volkswagen étudie la possibilité de l’engager sur des rallyes hors-championnat en fin de saison afin d’effectuer des essais grandeur nature.

Le Conseil Mondial a par ailleurs entériné différentes propositions émises lors du Rallye du Portugal :

  • Après un abandon, les voitures revenant en course avec le Rally 2 seront positionnées devant les pilotes P1 et P2 dans l’ordre de départ, et ce pour éviter de leur réserver les meilleures conditions de route.
  • Le nombre minimum de passages sur le shakedown est passé de quatre à deux pour les pilotes P1 et P2.
  • Les voitures qui ont eu recours au Rally 2 pourront marquer des points sur la Power Stage.
  • La pénalité pour une Super Spéciale manquée est passée de dix à cinq minutes.

Advertising