Lappi tient sa chance

Esapekka Lappi, un des grands espoirs du rallye, fera ses débuts au plus haut niveau du WRC au mois de mai, lors du Vodafone Rally de Portugal.

Le pilote d’essais de Toyota Gazoo Racing (ci-dessus à droite) rejoindra Jari-Matti Latvala et Juho Hänninen au sein de l’équipe. Il pilotera une troisième Yaris WRC pour débuter ce que l’équipe décrit comme « un programme limité d’épreuves du WRC ». 

À 26 ans, Lappi est le champion WRC 2 en titre et il a rejoint les effectifs de Toyota en amont de la saison 2017. Il devait piloter une des deux voitures officielles sur l’ensemble de la saison, jusqu’à ce que l’arrivée de Latvala ne le contraigne à endosser le rôle de pilote d’essais. Avec son copilote Janne Ferm (ci-dessus à gauche), ils ont passé les derniers mois à développer la voiture victorieuse en Suède. 

« J’ai travaillé toute ma vie avec cet objectif : c’est une incroyable opportunité que de piloter une World Rally Car et je suis très heureux », a déclaré Lappi.

« Je n’ai pas fait tant de kilomètres avec la Yaris WRC et je devrai développer mon expérience. Il s’agit d’un énorme bond par rapport au R5. Pour mon copilote Janne également, il y aura beaucoup de choses à assimiler. Les notes arrivent beaucoup plus vite ! Nous apprendrons ensemble, étape après étape. Mon objectif est de rallier l’arrivée des épreuves sans connaitre de problème. Quand on y parvient, on a toujours de bonnes chances de marquer des points. » 

Tommi Mäkinen (ci-dessus au centre) estime pour sa part que la compétition permettra au Finlandais de gagner en expérience et en compétitivité.

« Il est certain qu’Esapekka est un pilote jeune et ambitieux. Mais il n’aura pas l’occasion de beaucoup tester d’ici à son premier rallye. Je sais qu’il fera de son mieux. Son objectif sera similaire à celui de l’équipe : il doit finir les rallyes pour emmagasiner autant d’informations que possible. »

« Nous avons de nombreux axes de progression avec la voiture et il est un élément important du processus de développement. On apprend beaucoup en essais, mais rien ne vaut la compétition pour progresser. C’est pour cela que nous avons pris la décision de faire rouler Esapekka et Janne sur certains rallyes cette année. C’est également bien de donner leur chance aux jeunes », a ajouté le patron de l’équipe.

Video

More News