Teaser Image

Sébastien Ogier

Présentation du pilote

La carriére en quelques mots

Info

Nationalité:  FRA
Date de naissance: 17.12.1983
Âge: 34
Lieu de naissance: Gap, Hautes-Alpes
Premier rallye: 2008, Mexico
Victoires en rallye: 40

Ce qui le rend spécial

• Déterminé, affamé de victoires et très ambitieux, Sébastien Ogier a remporté son cinquième titre mondial d’affilée en 2017 avec deux victoires seulement.

• Ancien fer de lance de Volkswagen, le Français a démontré qu’il était capable de s’adapter à un nouvel environnement en 2017. Il s’est imposé dès le Rallye Monte-Carlo, son premier rallye avec M-Sport.

• Successeur indiscuté de Sébastien Loeb, il n’aime pas être comparé à son ancien rival avec qui il s’est déchiré durant leur cohabitation chez Citroën

Résumé de sa carrière

Sportif complet, Ogier était moniteur de ski et champion de boule lyonnaise avant de débuter sa carrière en rallye à l’âge de 22 ans.

Le parcours d’Ogier ressemble à celui de Sébastien Loeb. Tous les deux ont fait leurs débuts en Championnat du Monde au volant d’une Citroën deux roues motrices à moteur 1600 cm3 avant d’accéder au plus haut niveau en rouge.

Ogier a remporté le Championnat du Monde des Rallyes Junior en 2008 puis il a profité d’un programme complet en WRC avec la Citroën Junior Team dès la saison suivante. En 2010, il remportait ses premières victoires au Portugal et au Japon.
En récompense, il obtient un volant officiel chez Citroën en 2011. Il affronte son équipier Loeb en signant trois victoires en première partie de saison. Cependant, tout prend une autre direction en Allemagne lorsqu’on lui demande de ne pas titiller Loeb pour la tête. Refusant d’accepter un role de n°2, il rejoint Volkswagen dès 2012 et pilote une Skoda S2000 en vue d’un programme en WRC l’année suivante.   

Cette décision lui permettait de préparer la saison 2013 et les débuts de la Polo R WRC. Avec neuf victoires, il remportait son premier titre mondial, une récompense bien supérieure aux objectifs fixés par Volkswagen pour sa première saison.

La success story continuait avec de nouveaux titres en 2014 et 2015, avec huit victoires à l’actif du Français sur chaque saison. Son troisième titre consécutif lui permettait de devenir le quatrième membre d’un club très fermé : celui des pilotes à avoir conquis le titre mondial plus de deux fois.

Il s’adjuge son quatrième titre mondial à l’occasion du Wales Rally GB 2016 mais la fête est de courte durée puisque, deux jours plus tard, Volkswagen annonce son retrait, dès la fin de saison, du Championnat du Monde des Rallyes.

Avec le Champion du Monde sur le marché des transferts, l’hiver a été animé en coulisses. Il a testé la Toyota Yaris et la Ford Fiesta, avant d’opter pour la voiture développée par M-Sport.

Sa décision s’avère être la bonne. Sa relation avec M-Sport démarre sur les chapeaux de roues avec une victoire au Rallye Monte-Carlo et huit autres podiums. Son cinquième titre en WRC était acquis avant même la dernière manche du calendrier.

Tout en reconnaissant que son titre avec M-Sport était l’une de ses plus grandes fiertés, Sébastien Ogier choisit de prolonger avec la structure britannique pour défendre son titre en 2018.

WRC+

Wales Rally GB

Social media