Teaser Image

Colin McRae

Présentation du pilote

La carriére en quelques mots

Info

Nationalité:  GBR
Date de naissance: 05.08.1968
Date du décès: 15.09.2007
Victoires en rallye: 25

Colin McRae était fait pour le rallye. Il possédait un talent incroyable pour manier sa voiture entre les arbres, plus rapidement que n’importe qui d’autre. Cette vitesse, alliée à un intrépide courage, lui a permis de remporter 25 rallyes mondiaux.

McRae et son talent se font remarquer dès ses premières minutes au volant d’une Talbot Sunbeam cabossée sur les pistes britanniques. Continuant son apprentissage avec une Vauxhall Nova et des Ford Sierra Cosworth, il se classe sixième du RAC Rally 1990.

Subaru le recrute et deux titres nationaux suivent. McRae commence à se distinguer avec un programme partiel en WRC, mais à sa manière : parti quatre fois en tonneau avec sa Legacy durant le Rallye des 1000 Lacs 1992, il termine tout de même huitième ! Sa vitesse époustouflante est enfin récompensée par une première victoire au Rallye de Nouvelle-Zélande 1993.

En 1994, l’Impreza remplace la Legacy et devient instantanément la voiture référence de McRae. Jusqu’en 1998, il s’impose à 15 reprises avec les versions successives de l’Impreza entre 1994 et 1998, dont une première victoire pleine d’émotion à domicile au RAC Rally 1994. Puis douze mois plus tard, un premier titre encore plus émouvant, après un duel à couteaux tirés avec son équipier Carlos Sainz.

Au sommet à seulement 27 ans, on promet alors de nombreux titres à McRae, mais ceux-ci ne viendront jamais.

S’il remporte cinq rallyes en 1997, il s’incline pour un point face à Tommi Mäkinen. Il signe avec Ford à partir de 1999. Tout proche du titre en 2001, il sort de la route avec sa Focus au Rallye de Grande-Bretagne et abandonne tous ses espoirs.

Pilote complet et star mondiale, le monde du rallye a été bouleversé le 15 septembre 2007 en apprenant sa mort dans un accident d’hélicoptère, aux côtés de son fils Johnny et de deux amis.

McRae’s talents were obvious on the British circuit from the minute he stepped aboard a battered Talbot Sunbeam. He continued to flatten his learning curve in a Vauxhall Nova and Ford Sierra Cosworths and when he finished sixth on the 1990 RAC Rally, Subaru signed him up.

Two British titles followed and McRae began to make an impression with a limited programme of world events. Such was the manner of the man that he rolled his Legacy four times in the 1992 1000 Lakes Rally in Finland but still finished eighth! McRae’s speed was breathtaking and his first WRC win came in New Zealand in 1993.

The Impreza replaced the Legacy and this was McRae’s car. He won 15 times in the various guises of Impreza from 1994 to 1998, including an emotional first win at home in Britain in 1994 and an even more emotional first title there 12 months later after a tight and awkward battle with team-mate Carlos Sainz.

With McRae topping the world at just 27, the Scot was tipped for plenty more titles but those wins didn’t follow.

Despite winning five rallies in 1997, he missed out to Tommi Mäkinen by one point. He joined Ford in 1999 and came close to the title in 2001 but crashed his Focus heavily on the Rally GB decider.

He was the complete driver and a global superstar, but the sport was rocked on 15 September 2007, when McRae, his son Johnny and two family friends were killed in a helicopter crash.

WRC+

Rallye Monte-Carlo

Social media