Teaser Image

Björn Waldegård

Présentation du pilote

La carriére en quelques mots

Info

Nationalité:  SWE
Date de naissance: 12.11.1943
Date du décès: 29.08.2014
Victoires en rallye: 16

Waldegård débute le rallye en Suède, où il remporte son premier championnat national en 1967. Son premier succès international arrive au Rallye Monte-Carlo 1969 au volant d’une Porsche 911. Le Suédois récidive en 1970.

Les victoires s’enchaînent, la plupart avec Porsche. Mais lorsque le WRC est créé en 1973, Waldegård est recruté par l’équipe officielle Lancia Alitalia. Il décroche ses premiers succès dans l’élite avec la légendaire Stratos aux rallyes de Suède et d’Italie 1975 puis encore en Italie en 1976.

Sa rivalité amère avec son équipier chez Lancia, Sandro Munari, atteint son paroxysme au Rallye Sanremo 1976. L’équipe lui demande de renoncer à ses quatre secondes d’avance sur l’Italien. Waldegård feint d’accepter, mais parvient tout de même à s’imposer avant de rejoindre Ford dans la foulée.

Pendant trois ans, Waldegård accompagne Roger Clark et Hannu Mikkola au volant des Ford Escort RS 1800. Waldegård s’impose trois fois en 1977, une en 1978 et devient le premier Champion du Monde des Pilotes de l’histoire en 1979 lors d’une année partagée entre Ford Escort et Mercedes 450 SLC.

En 1981, Waldegård collabore avec Toyota. La relation s’arrête en 1992, le Suédois prenant sa retraite après s’être blessé au bras lors d’un accident au Safari Rally.

Cela ne l’empêche pas de participer aux rallyes historiques, dont son East African Safari Rally bien-aimé. C’est précisément sur l’épreuve kenyane qu’il décroche sa dernière victoire, à l’âge de 68 ans.

Victories followed on a number of other international events, mostly with Porsche, and when the WRC was established in 1973, Waldegård was signed as one of the star drivers of the Alitalia-backed works Lancia squad.

He claimed his maiden WRC wins in the evocative Stratos in 1975 in Sweden and Italy and won again in Italy in 1976.

A bitter rivalry with fellow Lancia driver Sandro Munari came to a head on the 1976 Rallye Sanremo when Waldegård was asked by the team to surrender a four second advantage over his Italian team-mate. Waldegård did as asked but went on to win the rally anyway and immediately switched to Ford.

For the next three years Waldegård joined Roger Clark and Hannu Mikkola to drive the Ford Escort RS 1800 into rallying history. Waldegård took three wins in 1977, one in 1978, and enjoyed his most successful year in 1979 when he won the first ever drivers’ title in a duel programme with an Escort and a Mercedes 450 SLC.

In 1981, Waldegård linked up with Toyota, beginning an association that lasted until 1992 when he retired from top-level competition after breaking his arm in a crash on the Safari Rally.

Despite retiring from the WRC, Waldegård contested various historic events for fun, most notably the East African Safari Rally. His final rally win came on the Kenyan event at the age of 68.

WRC+

Wales Rally GB

Social media