Teaser Image

Sébastien Ogier

Présentation du pilote

La carriére en quelques mots

Info

Nationalité:  FRA
Date de naissance: 17.12.1983
Âge: 33
Lieu de naissance: Gap, Hautes-Alpes
Premier rallye: 2008, Mexico
Victoires en rallye: 40
Website: www.sebastien-ogier.com/fr/

Saison 2017

Classement: WRC
№ de la voiture: 1
Voiture: Ford Fiesta WRC
Equipe: M-Sport World Rally Team
Copilote: Julien Ingrassia
Points: 177
Classement: 1
Victoires en rallye: 2
Abandon: 0
Podiums: 7

Social Media

Ce qui le rend spécial

• Déterminé, affamé de victoires et très ambitieux, Ogier a remporté son quatrième titre mondial en glanant six victoires.

• Ancien fer de lance du team Volkswagen, Ogier est devenu le patron du WRC au volant de la Polo R WRC. Mais, quand VW a décidé de tirer un trait sur sa participation au WRC, Ogier a su rebondir et trouver un volant chez M-Sport, à bord de la Ford Fiesta pour 2017.

• Successeur indiscuté de Sébastien Loeb, il n’aime pas être comparé à son ancien rival avec qui il s’est déchiré durant leur cohabitation chez Citroën

Résumé de sa carrière

Sportif complet, Ogier était moniteur de ski et champion de boule lyonnaise avant de débuter sa carrière en rallye à l’âge de 22 ans.

Le parcours d’Ogier ressemble à celui de Sébastien Loeb. Tous les deux ont fait leurs débuts en Championnat du Monde au volant d’une Citroën deux roues motrices à moteur 1600 cm3 avant d’accéder au plus haut niveau en rouge.

Ogier a remporté le Championnat du Monde des Rallyes Junior en 2008 puis il a profité d’un programme complet en WRC avec la Citroën Junior Team dès la saison suivante. En 2010, il remportait ses premières victoires au Portugal et au Japon.
En récompense, il obtient un volant officiel chez Citroën en 2011. Il affronte son équipier Loeb en signant trois victoires en première partie de saison. Cependant, tout prend une autre direction en Allemagne lorsqu’on lui demande de ne pas titiller Loeb pour la tête. Refusant d’accepter un role de n°2, il rejoint Volkswagen dès 2012 et pilote une Skoda S2000 en vue d’un programme en WRC l’année suivante.   

Cette décision lui permettait de préparer la saison 2013 et les débuts de la Polo R WRC. Avec neuf victoires, il remportait son premier titre mondial, une récompense bien supérieure aux objectifs fixés par Volkswagen pour sa première saison.

La success story continuait avec de nouveaux titres en 2014 et 2015, avec huit victoires à l’actif du Français sur chaque saison. Son troisième titre consécutif lui permettait de devenir le quatrième membre d’un club très fermé : celui des pilotes à avoir conquis le titre mondial plus de deux fois.

Il s’adjuge son quatrième titre mondial à l’occasion du Wales Rally GB 2016 mais la fête est de courte durée puisque, deux jours plus tard, Volkswagen annonce son retrait, dès la fin de saison, du Championnat du Monde des Rallyes.

Avec le Champion du Monde sur le marché des transferts, l’hiver a été animé en coulisses. Il a testé la Toyota Yaris et la Ford Fiesta, avant d’opter pour la voiture développée par M-Sport. La question est de savoir s’il saura se montrer aussi efficace alors que presque tout son environnement aura changé en quelques semaines.

• Determined, ruthless and hugely ambitious, Ogier took his fourth consecutive drivers' title with six wins in 2016.

• Formerly Volkswagen's golden boy, Ogier made his name at the wheel of the Polo R World Rally Car. But when VW pulled the plug on its WRC programme in late 2016, Ogier chose an M-Sport Ford Fiesta for 2017

• He is the undoubted successor to Sébastien Loeb’s throne, but does not like to be compared to his former rival, with whom he endured a fractious partnership at Citroën

The story so far

A versatile sportsman, Ogier was a ski instructor and professional boules player before he embarked on a rallying career at the age of 22.

Ogier’s path to success mirrored that of nine-time champion Sébastien Loeb: both made their mark in two-wheel-drive, 1600cc Citroëns before stepping up to the big league with the French manufacturer.

Ogier stormed to the FIA Junior World Rally Championship crown in 2008 and a six-round WRC programme with the Citroën Junior Team followed a year later. Despite a succession of accidents, Citroën chiefs stuck by their man and Ogier took victories in Portugal and Japan in 2010.

A place in the main Citroën team was Ogier’s reward for 2011, and he took the fight to team-mate Loeb by winning three rounds early on. However, the season turned sour in Germany where he was instructed not to challenge Loeb for the lead. Unwilling to accept a supporting role in the team, he signed to Volkswagen’s fledgling WRC squad in 2012, driving an S2000-spec Skoda in preparation for a World Rally Car programme the following year.

It was a move that paid off. At the conclusion of the 2013 season, Ogier was crowned as the new World Rally Champion after taking nine rally wins and smashing the team’s modest expectations at the same time.

The success story continued with further titles in 2014 and 2015, the Frenchman claiming eight wins in each campaign. His third straight title earned membership to an exclusive club of just four drivers who have won the world title more than twice.

He clinched title number four at Wales Rally GB 2016, but celebrations were short-lived when, two days later, Volkswagen announced it would end its WRC programme at the end of the year.

Suddenly, when the 2017 driver market had seemed settled, the reigning world champion was available – and in demand. He tested Toyota’s Yaris and the Ford Fiesta before deciding to go with M-Sport for 2017. The big question is whether he will able to keep up the winning momentum when everything around him has changed.

Rally Classement Copilote Rank Points
Rallye Monte-Carlo WRC Julien Ingrassia 1. 25
Rally Sweden WRC Julien Ingrassia 3. 15+4
Rally Guanajuato México WRC Julien Ingrassia 2. 18+4
Che Guevara Energy Drink Tour de Corse WRC Julien Ingrassia 2. 18+4
YPF Rally Argentina WRC Julien Ingrassia 4. 12+2
Vodafone Rally de Portugal WRC Julien Ingrassia 1. 25+1
Rally Italia Sardegna WRC Julien Ingrassia 6. 10+3
ORLEN 74th Rally Poland WRC Julien Ingrassia 3. 15+4
Neste Rally Finland WRC Julien Ingrassia 46. 0
ADAC Rallye Deutschland WRC Julien Ingrassia 3. 15+2

WRC+

Social media

Rally Sweden