Neste Rally Finland

Info

Neste Rally Finland
Date de début: 27.07.2017
Date de fin: 30.07.2017
Fuseau horaire: UTC 3
Catégorie: WRC3
WRC2
WRC
JWRC
Spéciales: 25 (315,63 km)
Longueur: 1.422,34 km
parc d'assistance: JYVÄSKYLÄ
Site internet: http://www.nesterallyfinland.fi

Itinéraire

  • Extrêmement rapides et entrecoupées de ‘jumps’ spectaculaires, les routes en terre longent les forêts et les lacs de Finlande.
  • Le rallye débute le jeudi avec la spéciale urbaine de Harju. 
  • L’étape du vendredi est un véritable marathon, qui s’étend sur près de seize heures. Les pilotes mettront le cap à l’ouest pour les spéciales de Jukojärvi et Urria, avant de partir vers l’est pour retrouver les classiques Laukaa et Lankamaa. 
  • Samedi, le parcours emmènera les concurrents vers le sud, pour aller disputer Jämsä et la mythique spéciale d’Ouninpohja. Il s’agit des mêmes tracés qu’en 2016, mais en sens inverse. 
  • Le final du dimanche est un copier-coller de 2016, avec des spéciales au sud de Jyväskylä et à l’est du lac Päijänne.

Défis

  • Un mélange de pistes larges et de sections étroites techniques.
  • A fond du début à la fin. Neuf des dix rallyes les plus rapides du WRC y ont eu lieu, lui valant le surnom de Grand Prix de Finlande.
  • Les notes doivent être parfaites. Les crêtes avalées en aveugle cachent souvent des virages. Il est alors vital de bien se positionner avant le décollage pour assurer une vitesse de passage en courbe optimale.
  • Le rallye est si rapide que les écarts entre les concurrents sont faibles. Il y a donc peu d’espoir de revenir dans la lutte après une erreur.
  • Les vitesses élevées en font l’un des rallyes les plus difficiles pour les copilotes, ayant besoin d’énoncer constamment et précisément leurs notes.
  • La maîtrise des sauts. Avec une vitesse d’approche trop élevée, l’aérodynamique de la voiture se déportera sur l’arrière, faisant cabrer l’avant. La clé est de freiner avant le saut et d’accélérer à fond pendant le vol.

Réglages

  • Suspensions terre.
  • En raison des chemins couverts de terre compactée, les pneus tendres représentent le choix habituel, mais les gommes dures sont également disponibles.
  • Les spéciales fluides et peu accidentées permettent de préparer les voitures en sachant que les problèmes mécaniques sont rares.

Histoire

  • Les origines du Rallye de Finlande remontent à 1951. L’épreuve servait alors à déterminer les pilotes finlandais qualifiés pour le Rallye Monte-Carlo.
  • Sous le nom de Rallye des 1000 Lacs, il était intégré au premier calendrier du WRC, en 1973. 
  • L’épreuve a souvent été dominée par les Finlandais, qui totalisent 54 victoires en 66 éditions. Hannu Mikkola et Marcus Grönholm comptent sept succès chacun. 
  • L’édition 2016 a été le rallye le plus rapide de l’histoire du WRC, avec une vitesse moyenne de 126,62 km/h pour le vainqueur, Kris Meeke.

Ce qui change en 2017

  • Ouninpohja, le joyau de la couronne finlandaise, retrouvera son sens originel après avoir été inversé en 2016. 
  • La spéciale de Pihlajakoski (samedi) sera disputée sous cette forme pour la première fois de l’histoire.

Ne manquez pas

  • L’ambiance. Meilleure ville pour le rallye, aucune visite de Jyväskylä n’est complète sans une virée dans les nombreux bars de la rue principale. Attention, les boissons ne sont pas données…
  •  Ouninpohja. Il faut se lever tôt et y passer la journée, se placer près d’un des sauts impressionnants, ou dans l’épingle de Kakaristo. L’ambiance y est incroyable, et le spectacle au rendez-vous.

VIDEO

PHOTOS

17 Fé 2014

Imprimer

Tags: Finland, 2017



WRC+

WRC APP

Merchandise