FIA

WRC 3 : Champagne
pour Chardonnet!

Sébastien Chardonnet décroche le titre dans la catégorie WRC 3, dédiée aux voitures deux roues motrices, grâce à sa seconde place au Rallye de France-Alsace.

Après ses victoires au Monte-Carlo et en Allemagne, ainsi que ses deux secondes places au Portugal et en Finlande, Sébastien Chardonnet totalise 104 points et ne peut plus être rejoint au championnat, à deux rallyes de la fin. 

Au volant d’une Citroën DS3 R3T, Chardonnet a été le premier leader de la catégorie. Mais vendredi, il a perdu la tête au profil de son compatriote Quentin Gilbert, sur la même voiture. Le duo s’est livré un duel sans merci tout le long du week-end, jusqu’à ce que Chardonnet lève le pied pour assurer les points au championnat. 

« Je suis ravi, c’est un super week-end », s’est réjoui Chardonnet. « Nous avons beaucoup appris cette année dans un championnat très relevé. Je ne réalise pas encore mais c’est un sentiment fantastique. »

« Quentin nous a vraiment compliqué la tâche. Il était très rapide et même si nous avons été plus rapides dans les premières spéciales, nous n’étions pas en mesure de gagner. Nous savions que la deuxième place nous suffisait et nous permettait également de bien nous positionner pour le Citroën Top Driver, donc c’est une bonne opération. Bien sûr, nous avons pensé à la gagne mais nous sommes aussi heureux de ce que nous avons réalisé. »

Quentin Gilbert a remporté le rallye avec 41,3 secondes d’avance. C’est sa première victoire de l’année dans la catégorie WRC 3 et seulement sa deuxième apparition avec son nouveau copilote Renaud Jamoul. 

« C’est vraiment très agréable de gagner à domicile en France et c’est également une bonne opération pour le championnat », a-t-il expliqué. « Toutes les spéciales ont été parfaites, j’avais de bonnes sensations et la voiture était parfaite. Un grand merci à tous ceux qui m’ont aidé. »

L’Irlandais Keith Cronin complète le podium avec sa Citroën DS3 R3T, à 1 minute 38,7 secondes de la tête, suivi de Christian Riedmann quatrième et dernier concurrent.



Social media