FIA

Advertising

Cronin prend la première place
place du WRC 3

Les pilotes des Citroën DS3 R3, Keith Cronin, Sébastien Chardonnet et Jussi Vainionpaa, terminent sur le podium de la catégorie WRC 3 lors du Neste Oil Rally Finland.

L’Irlandais Cronin a pris la tête lors de la deuxième journée après la sortie de route d’Alastair Fisher. Il a conservé cette place jusqu’à l’arrivée avec huit meilleurs temps.
Cronin est désormais deuxième du classement du WRC 3 à 20 points du leader Sébastien Chardonnet. Et l’Irlandais prend la tête du Citroën Top Driver.

« C’était la première fois que je roulais en Finlande », rappelle Cronin. « Je me suis senti bien sur ces routes si spéciales. »

« La DS3 R3 a été parfaite et efficace et nous avons vraiment hâte d’être en Allemagne pour débuter la série de courses asphalte. Nous allons tout donner pour garder notre position de leader. »

Deuxième du classement général, le français Sébastien Chardonnet connaissait une première journée difficile mais réussissait à opérer une remontée conséquente en avalant les huit spéciales de la seconde étape avec panache. A la bagarre avec le local Jussi Vainionpää, il reprenait progressivement l’avantage avant de s’installer sur la deuxième marche du podium jusqu’à l’arrivée. Même s’il perdait le leadership du Citroën Top Driver, le pilote azuréen s’avouait satisfait de sa virée au pays des milles lacs :

« Il est vrai que le début de la course a été compliqué pour nous mais nous avons ensuite retrouvé de bonnes sensations et la DS3 R3 a été vraiment top. L’objectif est clair en tous les cas, nous allons faire le maximum pour reprendre la tête de la compétition et ce, dès le Rallye d’Allemagne ! »

Véritable surprise du weekend, le finnois Jussi Vainionpää disputait une course intelligente. Régulier, il ne prenait pas de risques inconsidérés sur un parcours qui comporte de nombreux pièges. Il terminait sur la troisième marche du podium et signait une belle performance pour sa première participation à bord de la Citroën DS3 R3.

Simone Campedelli terminait au pied du podium et n’avait pas à rougir de sa prestation finnoise. Après un début de saison difficile, le pilote italien réussissait à maitriser sa course tout en s’offrant deux meilleurs temps et en se battant pour la troisième place jusqu’aux derniers kilomètres. De son côté, le français Quentin Gilbert connaissait moins de réussite. Ralentis par des problèmes techniques et un tout droit dans le premier passage d’Ouninpohja, il intégrait tout de même le top cinq à l’issue des trois jours de course et conservait une place sur le podium provisoire de la compétition Citroën.

Stéphane Consani venait clôturer le classement de la manche finlandaise du Top Driver et concédait que ce weekend était définitivement à oublier. Victime d’une double crevaison dans Himos 2, il partait à la faute dans le onzième secteur chronométré et repartait en Rally2. Il rentrait finalement dans les points grâce à sa sixième place.



Social media