FIA

Advertising

Voitures

Les voitures de haute technologie et de hautes performances alignées en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA sont les seules du sport automobile mondial à pouvoir affronter tous les terrains.

Même si elles sont dérivées de voitures de série et sont identifiables par rapport aux véhicules que vous achetez en concessions, les similitudes sont moins nombreuses qu’il n’y parait.

Ces modèles de compétition sont capables de performances hors du commun sur tous les types de surface, des routes rocailleuses aux pistes poussiéreuses en passant par les routes en asphalte ou les chemins recouverts de verglas et de neige.

Les voitures doivent se montrer compétitives quelles que soient les conditions : par -30°C sur une épreuve hivernale et sous le chaud soleil estival lors du rallye suivant.

Plusieurs catégories composent le WRC. Les voitures les plus rapides et les plus spectaculaires sont les World Rally Cars. Les modèles de série sont complétement déshabillés pour être totalement reconstruits pour la compétition.

Tous les éléments dont on peut se passer sont supprimés pour gagner du poids. Après 700 heures de travail, le châssis sort renforcé.

Dans les autres catégories, les voitures sont moins modifiées que les WRC. Mais elles sont toutes d’authentiques voitures de rallye, avec un arceau cage qui promet une sécurité maximale en cas de choc.

WRC - Citroen & Volkswagen @ Rallye Monte-Carlo 2013
WRC - Citroen & Volkswagen @ Rallye Monte-Carlo 2013

Advertising

WRC 2

Qu’est-ce que c’est ? La catégorie juste en dessous du WRC et la dernière marche avant d’arriver au plus haut niveau. Lancée en 2013 avec la fusion du SWRC et du PWRC, elle intègre des véhicules à quatre roues motrices répondant à diverses règlementations techniques. La puissance et les performances sont contrôlées par des brides à l’admission d’air et par le poids.

La Coupe des Voitures de Production FIA (dans sa 27e année) est l’une des composantes du WRC 2. Elle récompense le meilleur équipage engagé en Groupe N.

Les modèles : Ford Fiesta R5, Citroën DS3 RRC, Ford Fiesta RRC, Peugeot 208 T16 R5 (homologation au 1er mars 2014), Citroën DS3 R5 (homologation au 1er mars 2014), MINI John Cooper Works RRC, Mitsubishi Lancer Evolution, Subaru Impreza WRX, Ford Fiesta S2000, Skoda Fabia S2000.

La technique :

Voitures à quatre roues motrices intégrées à la nouvelle catégorie RC2 établie selon cinq réglementations techniques différentes.

  • R5 : moteur 1,6 litre turbo avec une bride de 32 mm. Boîte de vitesses à cinq rapports. Le prix maximal d’une voiture est de 180 000 euros afin de réduire les coûts.
  • Super 2000 : moteur 1,6 litre turbo avec une bride de 30 mm ou moteur 2,0 litres atmosphérique.
  • Regional Rally Cars : mêmes moteur et transmission qu’une WRC mais la puissance est réduite par une bride de 31 mm.
  • R4 : moteur 2,0 litres turbo étroitement dérivé d’un moteur de série. Transmission modifiée et carrosserie allégée.
  • N4 : également appelées voitures de production. Ce sont des voitures de série peu modifiées. Elles sont moins chères mais aussi moins performantes. Ces modèles peuvent être engagés en Coupe des Voitures de Production.
WRC 2 - Robert Kubica @ Acropolis Rally of Greece 2013
WRC 2 - Robert Kubica @ Acropolis Rally of Greece 2013

WRC 3

Qu’est-ce que c’est ? La catégorie reine des 2 roues motrices a été lancée en 2013. C’est une marche vers le plus haut niveau qui est rapidement devenue populaire auprès des jeunes pilotes. Les voitures homologuées en R3 qui sont les références de ce championnat sont les descendantes des Super 1600 qui ont permis à Sébastien Ogier, Sébastien Loeb, Kris Meeke ou Dani Sordo de débuter en Championnat du Monde.

Les modèles : Citroën DS3 R3T, Renault Clio R3 (une nouvelle version est attendue mi-2014), Honda Civic R3 et Toyota GT86 R3 (homologuée en fin d’année 2014).

La technique

  • Les voitures de la classe R3 sont les références.
  • Voitures à deux roues motrices uniquement, le plus souvent des tractions.
  • Moteur 1,6 litre turbo, jusqu’à 2,0 litres atmosphérique.
  • Boîte de vitesses séquentielle à six rapports.
  • Les voitures de la classe R2 sont également acceptées, comme les plus anciennes Super 1600 ou Groupe A deux roues motrices.
WRC 3 - Sebastien Chardonnet @ ADAC Rallye Deutschland 2013
WRC 3 - Sebastien Chardonnet @ ADAC Rallye Deutschland 2013

14 Jan 2014

Imprimer

Merchandise