Citroën révèle la C3 WRC

La Citroën C3 R5 effectuera ses premiers essais sur terre cette semaine. La nouvelle création de Citroën Racing rejoindra la compétition en 2018...

La voiture, dont la conception a débuté il y a plus d'un an, est destinée au marché de la compétition-clients. Elle remplacera l'actuelle DS 3 R5, dont le succès a été plutôt modeste en WRC 2.

Les pilotes d'usine Stéphane Lefebvre et Craig Breen seront mis à contribution lors de cette première séance d'essais sur terre. Ils seront rejoints par Yoann Bonato, actuel leader du Championnat de France.

Yves Matton, le Directeur de Citroën Racing, espère que la toute nouvelle C3 R5 établira "une nouvelle référence" en WRC 2 et qu'elle relèvera le défi face aux Skoda et Ford, les deux constructeurs qui dominent actuellement la catégorie.

Citroën a indiqué que de nombreux composants mécaniques ont déjà été testés sur des mulets depuis le début de l'année et que la définition de la voiture est quasiment complète.

Il existe de nombreuses similitudes entre la toute nouvelle C3 R5 et la C3 WRC.

"Pour la première sortie de la voiture, nous sommes déjà proches de la définition qui sera proposée aux clients", confirme Pierre Budar, le directeur du développement. "Les essais vont commencer sur terre, sur une surface suffisamment variée pour tester la robustesse de la voiture et commencer le travail de mise au point."

Citroën explique également qu'il y existe de nombreuses similitudes entre la C3 R5 et la C3 WRC engagée au plus haut niveau du rallye mondial. Les arceaux des deux voitures ont été dessinés par le même ingénieur, tandis que certaines solutions techniques sont reprises après leur adaptation à la réglementation du R5 et aux contraintes d'une production en petite série.

"Pour créer ce produit totalement nouveau, nous avons exploité toute l'expérience de Citroën Racing en WRC et nous avons fait appel à des fournisseurs reconnus, comme Sadev pour la transmission et Reiger pour les suspensions", indique Matton.

La catégorie WRC 2 est un gros succès depuis son apparition en 2013. Elle constitue un socle de référence pour les jeunes pilotes désireux de progresser jusqu'au plus haut niveau du WRC. Les voitures R5 sont des quatre roues motrices et leur moteur 1.6 turbo à injection directe délivre autour de 280 ch.

Video

More News



Social media