FIA

Advertising

Interview
Nasser Al-Attiyah

Déjà vainqueur en 2011 d’un Dakar basé en Argentine, Nasser Al-Attiyah est un expert des conditions de route complexes et il a pu mettre son expérience à profit la semaine dernière. Comptant plus de 5 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant, le Qatari a remporté une large victoire sur le Rallye d’Argentine.

Advertising

Voici ce qu’il avait à dire après avoir fêté ce nouveau succès :

Nasser, félicitations pour ce résultat. Il s’agit de votre deuxième victoire consécutive en WRC2, après celle que vous avez décrochée au Portugal. Comment vous sentez-vous ?
NA-A : « Je suis très heureux de gagner ici. Tout le week-end, nous avons été très intelligents. Nous avons épargné notre voiture et nous avons essayé de faire de notre mieux sachant que la course était très dure. Ca n’a pas été facile, mais nous avons trouvé un très bon rythme et nous nous sommes creusé une large avance en tête. Ensuite, nous avons contrôlé notre rythme tout le week-end. C’est une très belle victoire. »

Vous dîtes que vous avez contrôlé tout le week-end. Vous n’avez donc rencontré aucun problème ?
NA-A : « Non, même si cela ne signifie pas pour autant que c’était facile. Je pense que la plupart des pilotes n’ont pas utilisé leur cerveau, parce que quand vous attaquez ici vous rencontrez beaucoup de problèmes. Nous avons été très intelligents. »

Avant le rallye, vous disiez que l’ES2 serait extrêmement difficile. Dimanche, avez-vous trouvé qu’El Condor était encore pire ?
NA-A : « En réalité, les spéciales de dimanche étaient plus lentes. Il n’y avait pas de portions à grande vitesse comme dans l’ES2, qui est très rapide mais aussi très cassante, avec beaucoup de pierres et de rigoles. C’est un rallye très dur d’une manière générale, mais ça l’était particulièrement dimanche parce qu’il y avait beaucoup de brouillard et qu’il pleuvait. »

Après deux victoires consécutives, votre situation au championnat WRC2 semble bonne. Vous devez être très confiant pour la suite de la saison ?
NA-A : « Oui. Nous avons beaucoup travaillé après le Portugal, pour continuer sur notre lancée et obtenir un bon résultat ici. Nous nous trouvons vraiment dans une bonne position. Tout le week-end, nous avons pu conserver la première place sans problème. Nous sommes très heureux. »

Video