FIA

Advertising

Tänak en course pour
la victoire en WRC 2

Ott Tänak est toujours en lice pour aller chercher sa première victoire en WRC 2. Il a accru son avance sur Jari Ketomaa à plus d’une minute.

L’Estonien débutera la dernière étape dimanche avec 1:29.1 d’avance sur Ketomaa. Signe de la domination des coéquipiers de l’équipe Drive DMACK, ils ont remporté toutes les spéciales du jour au sein de leurs Ford Fiesta R5.

Tänak a vécu une journée sans pépin et a pu apprécier son rythme dans ces spéciales sur terre. Le seul souci qui aurait pu lui poser problème est survenu dans l’ES12, quand son copilote, Raigo Mölder, a ouvert le mauvais carnet de note pour lui lire les indications de la route.

« C’a été une bonne journée, confirme Tänak. On n’a rencontré aucun problème et on a pu rouler à notre rythme. Il y a des spéciales difficiles demain. Et les conditions seront d’autant plus difficiles que ce sont des spéciales que nous avons déjà parcourues. Il faut rester concentré. »

 

Son avance, de 14.9 secondes au début de journée, a augmenté tout au long de la journée, favorisé par le problème mécanique rencontré par Jari Ketomaa au niveau du protège-carter. Il a heurté une pierre dans l’ES12, avant de partie en tête-à-queue dans la spéciale suivante.

Le pilote d’Arabie Saoudite, Yazeed Al Rajhi, occupe la troisième place avec sa Ford Fiesta RRC, à plus de 3’30’’ de la tête de course. Il devance Valeriy Gorban, malgré un tête-à-queue avec sa MINI John Cooper Works WRC dans l’ES3.

Le top 6 est complété par le Portugais Bernardo Sousa et le Péruvien Nicolas Fuchs. Sousa a eu une fuite au niveau du turbo, le privant de puissance. Fuchs, après des problèmes sur sa suspension avant après l’ES17.

Martin Kangur a dû renoncer à sa troisième place après avoir arraché une roue, alors que Sébastien Chardonnet, impressionnant quatrième jusque là, a dû renoncer dans l’ES12. 

More News

Advertising



Social media