FIA

Advertising

WRC2 : la victoire pour
Bertelli en Italie

Lorenzo Bertelli signe à domicile sa première victoire WRC2 et s’empare de la tête du championnat WRC2.

Au classement final, la Ford Fiesta RRC de l’Italien devance de 2'11”6 la Citroën DS3 R5 de Sébastien Chardonnet. Bernardo Sousa (Ford Fiesta RRC) termine en troisième position, à 1’43”2 du Français.

Cette première victoire permet à Bertelli, 26 ans, de prendre la tête du championnat avec 9 points d’avance. Il prend l’avantage sur Yuriy Protasov, quatrième en Sardaigne.

Sébastien Chardonnet termine 2ème avec la nouvelle Citroën DS3 R5

« Ca ne pourrait pas être mieux, c’est fantastique, » a commenté Bertelli. « Finir premier de mon rallye à domicile, c’est vraiment génial ! »

Cette sixième manche de la saison aura été riche en suspense. Les routes de terre de la Sardaigne ont causé bien des difficultés à de nombreux concurrents et ce sont pas moins de cinq leaders qui se sont succédés au cours de ces quatre jours.

Le premier d’entre eux aura été Protasov, avant que Nasser Al-Attiyah – vainqueur des deux rallyes précédents – ne passe à l’attaque. En charge des débuts de la Peugeot 208 T16, Karl Kruuda a brièvement pris le commandement avant de s’arrêter dans la dernière spéciale de vendredi. C’est Yazeed Al Rajhi qui a fini cette étape à la première position.

Le Saoudien étant parti en tonneaux samedi, Al-Attiyah a fait son retour au sommet. C’est ensuite le Qatari qui est parti à la faute lors de la seconde boucle du jour, dans le même virage qu’Al Rajhi. Voilà qui a propulsé Bertelli à la position de leader, alors qu’il était descendu vendredi à la neuvième place suite à une crevaison et à un petit accident.

3ème place pour Sousa malgré une blessure au bras

Pour ses débuts en WRC2, Chardonnet n’a pas commis la moindre erreur et il place la nouvelle Citroën DS3 R5 au deuxième rang. Quant à Bernardo Sousa, il décroche la troisième place malgré une blessure au bras qui l’a particulièrement fait souffrir hier.

Après les temps forfaitaires attribués hier soir suite à la neutralisation de deux spéciales, Abdulaziz Al-Kuwari était en lice pour la troisième place. Ses espoirs se sont envolés lorsqu’il a arraché une roue de sa Fiesta RRC ce matin.

Pour sa part, Kruuda est remonté dans le classement et s’est emparé de la cinquième place, devant Quentin Gilbert.

L’Argentin Juan Carlos Alonso (Mitsubishi Lancer Evo X) s’est imposé en Production Cup, avec 3'133 d’avance sur Ramon Torres (Mitsubishi Lancer Evo X). Troisième en Sardaigne, Max Rendina conserve la tête du championnat.

More News

Advertising



Social media