FIA

Advertising

WRC2 : la chance a souri
à Bertelli

Lorenzo Bertelli a bien cru qu’il allait être contraint à l’abandon dans le Rally Italia Sardegna, mais la chance lui a souri et c’est finalement en vainqueur qu’il a rallié l’arrivée de son épreuve nationale.

Son copilote Mitia Dotta rencontrant un problème de harnais dans le premier passage sur la longue spéciale de Monte Lerno samedi, le pilote avait décidé d’arrêter sa Ford Fiesta RRC pour des raisons de sécurité.

Mais, alors que les Italiens étaient sur le point de se garer, la spéciale a été neutralisée suite à l’accident du leader, Yazeed Al Rajhi. Ils ont donc terminé cette épreuve de 59 km au ralenti, sous le régime des drapeaux jaunes.

Lorenzo Bertelli signe sa première victoire en WRC2

« Mon copilote a senti que son harnais devenait lâche et il a commencé à le réparer, » a expliqué Bertelli. « Il m’a d’abord dit de ralentir et puis il m’a montré qu’il avait une attache du harnais à la main. On a réalisé qu’il était impossible de continuer parce que ça n’était pas sûr, on était donc d’accord pour abandonner. »

« J’ai vu une épingle d’où partait une autre route, un endroit où l’on aurait pu s’arrêter, mais alors que l’on était en train de le faire on a vu les drapeaux jaunes, » a-t-il expliqué. « Mon copilote a dit “yes !”, on a donc continué et on a arrangé le harnais avant de s’assurer qu’il soit réparé à l’assistance. Merci à Dieu pour ce drapeau jaune. »

Après une première étape compliquée, Bertelli s’est hissé dans le classement WRC2 samedi après-midi. Après l’accident de Nasser Al-Attiyah, il a assuré la première place, admettant que cette victoire à domicile avait une saveur particulière.

« Je suis ravi de gagner dans mon pays et devant tous ces fans. J’ai décroché mon premier podium ici l’année dernière et je signe maintenant ma première victoire en Italie. C’est bien. »

Viedo

More News

Advertising



Social media