FIA

Maurin prend la tête
en WRC 2

C’est Julien Maurin qui occupe ce soir la tête de l’ADAC Rallye Deutschland en WRC 2, au terme d’une deuxième étape mouvementée qui a vu le leader changer quatre fois de nom.

La spéciale marathon de Panzerplatte a permis au Français de placer sa Ford Fiesta R5 au sommet pour la deuxième fois. Ce soir il affiche une avance de 1'11”7 sur Ott Tänak, qui pilote une voiture similaire. Sur Skoda Fabia S2000, Armin Kremer occupe la troisième place, 10”5 plus bas.

Leader hier soir, Bernardo Sousa a perdu son rang à la faveur de Pontus Tidemand dans la première épreuve du jour. Une crevaison lors du premier passage dans Panzerplatte l’a fait plonger dans le classement. Il a ensuite été contraint à l’abandon après avoir endommagé une suspension de sa Fiesta RRC.

Tidemand (Fiesta R5) a occupé le premier rang durant une grande partie de la journée, cependant Maurin a pris l’ascendant lors des deux passages dans Panzerplatte : la première fois ses pneus durs lui ont donné un avantage, la seconde fois le Suédois a crevé. Tidemand occupe ce soir la quatrième position, à 7”6 de Kremer.

Ott Tänak a grimpé à la deuxième position

Tänak et Kremer ont été épargnés par les soucis. La dernière spéciale a permis à l’Estonien de passer de la quatrième à la deuxième place.

Nasser Al-Attiyah (Fiesta RRC) pointe au cinquième rang, au terme d’une journée compliquée. Une crevaison à l’arrière droite lui a fait perdre une minute, puis ce sont près de cinq minutes qui se sont envolées lorsqu’il a glissé dans un fossé. Enfin, dans la dernière épreuve du jour, il a connu des problèmes de boîte de vitesses.

Rashid Al Ketbi est sixième et tenu à distance par Al-Attiyah. Après les problèmes qu’il a rencontrés en début de rallye, son moteur a connu aujourd’hui des ratés.

Sébastien Chardonnet est parti à la faute, distrait par un problème de moteur sur sa Citroën DS3 R5. Marty McCormack s’est quant à lui arrêté, arbre de direction cassé.

More News

23 Aoû 2014

Imprimer



Social media